Manuel des confesseurs

Mgr Jean-Joseph Gaume

Manuel des confesseurs

CHAPITRE PREMIER

DEVOIRS ET QUALITÉS D?UN BON CONFESSEUR COMME PÈRE, COMME MÉDECIN, COMME DOCTEUR ET COMME JUGE.

Qu'elle sera grande dit SAINT ALPHONSE DE LIGUORI, la récompense des bons confesseurs qui s'emploient à la conversion des âmes !
leur salut estassuré. L'apôtre saint Jacques nous l'apprend quand il dit : Qui converti fecerit peccatorem ab errore viœ suœ, salvabit animant ejusa morte, et operiet multitudinem peccatorum. Son âme, c'est-à-dire l'âme de celui qui convertit, comme porte le texte grec. Mais l'Église est dans les larmes en voyant un si grand nombre de ses enfants perdus à cause des mauvais confesseurs. En effet, c'est principalement de la bonne ou de la mauvaise direction des confesseurs que dépend le salut ou la damnation des peuples. Dentur idonei confessarii, disait le pape saint Pie V, ecce omnium christianorum plena reformatio. C'est une vérité; si l'on trouvait dans tous les confesseurs la science
et la sainteté qui conviennent à un si grand ministère, le monde ne serait pas, comme il est, souillé d'iniquités, ni Tenter rempli de tant d'âmes.