Les gloires de Marie

Saint Alphonse de Liguori

Les gloires de Marie

a, Mater misericordiæ
Salut ! notre Reine ! Mère de miséricorde :

1.
Grandeur de notre confiance en Marie, fondée sur son titre de Reine de la miséricorde.
L'auguste Vierge Marie a la gloire d'être la mère du Roi des rois ; aussi , l'Eglise, avec raison , lui donne , et veut que tous ses enfants lui donnent le titre glorieux de Reine. Si le Fils est roi , dit S. Atha nase, il est bien juste que la Mère soit estimée et appelée Reine : Si ipse rex est qui natus est de Vir gine, materque eum genuit, regina et Domina pro prie ac vere censetur (s . de Deip .). A l'instant où Marie , ajoute S. Bernardin de Sienne, donna son consentement pour devenir la Mère du Verbe éternel, dès lors elle mérita d'être proclamée Reine du monde , Souveraine de toutes les créatures : Hæc autem Virgo in illo consensu meruit primatum orbis, dominium mundi, sceptrum regni super omnes creturas (F. V. M. v. 3. ) . Arnaud de Chartres fait ce rai sonnement : Si la chair de Marie fait une même chair avec celle du Christ, comment la divine Mère ne participerait-elle pas à la souveraineté de son Fils ?
Nec a dominatione filii mater potest esse sejuncta ; una est Marie et Christi caro . Et le saint abbé con clut : La dignité royale est non seulement commune, elle est la mêmepour le Fils et pour la Mère : Filië gloriam cum Matre nontam communem judica , quam eamdem (Delaud . Virg :)