Jeanne d'Arc libératrice de la France, vierge et martyre

Armand de Solignac

Jeanne d'Arc libératrice de la France, vierge et martyre

AVANT-PROPOS.
Du Guesclin savait qu'il n'y a rien de plus Français en France que les femmes , lorsqu'il disait : « il n'y a pas une fileuse qui ne file une quenouille pour ma rançon . » Au milieu des malheurs récents de la patrie , chacun de nous a pu admirer la foi patriotique et l'héroïque abnégation qui animaient nos mères et nos sœurs, quand la France envahie nous appelait à sa défense : Mais jamais, à aucune époque de nos annales le saint amour de la patrie ne produisit une personnification plus brillante, plus pure, et plus universellement admirée que celle de Jeanne, la vierge de Vaucouleurs. Aussi chacun de nous s'est-il levé pour applaudir lorsque pour réchauffer dans nos ames le courage attiédi , et la foi défaillante un saint évêque conçut la pensée de poursuivre en cour de Rome la canonisation de la LIBÉRATRICE DE LA FRANCE.