Histoire universelle de l'église catholique (Tome 12)

Abbé René-François Rohrbacher

Histoire universelle de l'église catholique (Tome 12)

PAPE SAINT LÉON IV, EN 855.

L'empire des Francs se désunît eu divers royaumes. L'Église seule maintient l'unité intellectuelle et sociale dans l'Occident et dans le reste du monde.
Dans la charte de constitution et de partage, faite en 817 et confirmée en 822, l'empereur Louis le Pieux, du consentement de tous les Etats de l'empire et avec la confirmation du Pape, avait nommé empereur son fils Lolhaire, avec une certaine suprématie sur ses frères, Louis, roi de Bavière, et Pépin, roi d'Aquitaine, afin de conserver ainsi l'unité de l'empire des Francs. Louis et Pépin devaient tous les ans rendre visite à Lothaire, se consulter avec lui sur les affaires importantes, ne point sans son avis entreprendre de guerre ni congédier d'ambassadeurs. Lothaire, de son côté, devait les accueillir avec un amour fraternel, et les secourir au besoin selon son pouvoir. Si l'un d'eux devenait oppresseur ou tyran, il sera averti trois fois en secret par les autres. S'il demeure incorrigible, l'assemblée générale des Francs décidera ce qu'il faut en faire, et l'empereur exécutera la sentence.