Histoire universelle de l'église catholique (Tome 10)

Abbé René-François Rohrbacher

Histoire universelle de l'église catholique (Tome 10)

DE LA MORT DU PAPE SAINT GRÉGOIRE LE GRAND, 604 , A LA MORT DE L'EMPEREUR HÉRACL1US, 641.

Accomplissement progressif des prophéties de Dauiel sur les empires de la terre. — Hérésie et empire antichrétien de Mahomet, enfant naturel des hérésies grecques. — Saint Jean l'Aumônier. — Saint Anastase Persan. — Saint Anastase le Sinaïte. — Le pape Honorius. — Saint Sophrone de Jérusalem. — Saint Isidore de Séyille et antres saints d'Espagne. — Grand nombre de saints en France. — La nation anglaise continue à se civiliser par de saints moines. — L'Occident grandit par la foi, l'Orient déchoit de plus en plus par l'hérésie.

Le prophète Daniel avait dit au roi de Babylone que la grande statue qui lui avait été montrée en songe, et qui était composée de quatre métaux successifs, l'or, l'argent, l'airain , le fer, finissait par dix doigts de pieds moitié de fer et moitié d'argile, c'est-à-dire que cet empire colossal, qui devait passer successivement à quatre dynasties ou nations, les Assyriens, les Perses, les Grecs, les Romains, finirait par une dizaine de royaumes moitié romains et moitié barbares *. Le prophète vit ensuite plus distinctement la quatrième nation souveraine , la quatrième bête , la bête aux dents de fer et aux ongles d'airain, ayant sur sa tête dix cornes ; et il lui fut dit que ces dix cornes étaient dix rois ou royaumes qui devaient s'élever du quatrième empire, de l'empire romain.