Benoit XI - étude sur la papauté au commencement du XIVe siècle

Léon Gautier

Benoit XI - étude sur la papauté au commencement du XIVe siècle

I
Le premier regard jeté par un nouveau pape sur l'immense empire dont il devient le souverain tout puissant devant les hommes, mais responsable devant Dieu, ce premier regard, quel que soit le siècle, quel que soit le pape, doit être effrayant. Le monde tout entier, conjuré contre la vérité, se déroule aux yeux du nouveau roi ; mais un second regard lui ouvre le ciel : il y voit Dieu, et se rassure. Il n'est guère de papes qui ne soient montés sur le trône de saint Pierre en des conjonctures difficiles, au milieu d'obstacles qui auraient étonné et abattu les plus fiers courages.
Mais il n'est guère de papes qui n'aient facilement triomphé, par l'énergie de la grâce, de ce premier découragement de la nature. L'histoire des souverains pontifes, c'est par excellence l'histoire des âmes fortes et qui ne se découragent point.