Des rapports de l'homme avec le démon (Tome 5)

Maître Joseph Bizouard

Des rapports de l'homme avec le démon (Tome 5)

Si l'esprit des masses, lorsqu'il s'agit du merveilleux, est toujours fourvoyé dans les négations et dans les accusations d'imposture et de jonglerie, les faits extraordinaires qui se sont multipliés sous les yeux des savants ne permettront plus bientôt à un grand nombre d'entre eux d'accepter une explication aussi niaise qu'elle est injuste; A la seconde moitié du dix-huitième siècle, la jurisprudence n'infligea que rarement les peines rigoureuses portées contre les sorciers, excepté le cas où ils auraient voulu se servir de sortilège et de magie pour faire des maléfices, considérés alors comme des poisons.