Le juif - le judaïsme et la judaïsation des peuples chrétiens

Chevalier Roger Gougenot Des Mousseaux

Le juif - le judaïsme et la judaïsation des peuples chrétiens

PREMIÈRE PARTIE OU PRÉMISSES D'OU NOUS VERRONS DÉCOULER LES MOEURS DU JUIF, C'EST-A- DIRE LA MORALE EN ACTION DU JUDAISME.

CHAPITRE PREMIER
LES TRADITIONS

Le Juif est le dernier des hommes. Au contraire, le Juif est le premier des hommes ! Temps anciens ; traditions pharisaïques des Rabbins; elles sont la source du Talmud. Quelles sont les croyances, et par conséquent quelles sont les mœurs des Juifs ? Le peuple juif distinct de tout autre peuple. Le caractère qui le distingue varie dès que se manifeste la décadence de sa loi religieuse. Cette loi était celle de Moise. Elle fut attaquée par l'idolâtrie, dont les doctrines sont celles de la cabale sabéiste primitive (voir à la fin de ce livre ), et par les traditions rabbiniques dont se forme le Talmud. Il y a donc un abime entre ces traditions talmudiques et la loi de Moise, que, depuis le Christ, le Juif ne peut appeler sa loi religieuse sans mentir à l'histoire et à sa foi.