< Back

L'eau bénite au dix-neuvième siècle

Mgr Jean-Joseph Gaume

L'eau bénite au dix-neuvième siècle

L'eau bénite au dix-neuvième siècle

Mgr Jean-Joseph Gaume

L'eau bénite au dix-neuvième siècle

PREMIÈRE LETTRE
Paris, 25 septembre 1865.

Étudier la science divine : noble et utile pensée. — Affaiblissement de la science moderne. — Pourquoi étudier l'eau bénite. — Réponse à trois sortes de gens — Première raison d'étudier l'eau bénite : s'instruire. — L'eau bénite n'est pas connue. — Noble sujet d'étude. —. Utilité actuelle de la connaître. — Seconde raison : l'obligation de défendre la religion pour soi et pour les autres. — Obligation imposée à tous — Histoire de Néhémias.

MON CHER FRÉDÉRIC,

Je te remercie de la demande que tu m'adresses. Si elle me fait plaisir, elle te fait honneur. Il est beau, très beau de voir un jeune homme qui, tout en étudiant avec succès les sciences humaines, aspire vivement à connaître la science divine. Soit dit sans vouloir te flatter, c'est le signe d'une intelligence d'élite.