top of page

Apologie du christianisme (Tome 2)

Franz Hettinger

Apologie du christianisme (Tome 2)

La science mène l'homme à Dieu par la contemplation raisonnée de la nature et de soi-même. Par la pensée de Dieu, l'esprit perce au travers de l'étroit horizon de ce monde visible qui nous enserre et nous borne ; il voit ainsi s'ouvrir devant lui la perspective d'un monde nouveau, supérieur au monde des sens, mais dont il ne saurait sonder les profondeurs. Comme un rayon de céleste lumière, l'idée de l'éternité pénètre dans la nuit de notre existence terrestre ; c'est une aurore pleine de pressentiments qui fait comprendre à l'homme que les aspirations de son cœur vers l'éternel et l'infini, vers le vrai, le bon et le beau, sont autre chose que de vains rêves ou qu'une énigme indéchiffrable. Dieu est la lumière de son intelligence, l'idéal de ses désirs, la satisfaction surabondante de son cœur.

bottom of page