Le Rosaire et la sainteté

Révérend Père Edouard Hugon

Le Rosaire et la sainteté

VUE D'ENSEMBLE SUR LES GRANDEURS DU ROSAIRE

Le prophète Isaïe nous invite à faire connaître aux peuples les inventions de Dieu. Notas facite in populis adinventiones ejus. Les inventions de Dieu ! Le langage humain est parfois impuissant à célébrer les chefs-d'œuvre du génie, mais, quand il s'agit des inventions divines, l'enthousiasme demeure muet, un glaive froid va jusqu'à l'âme : on admire et on se tait. Parmi ces inventions, il en est trois ineffables : l'Incarnation, la Maternité divine, l'Eucharistie. L'Homme Dieu, la Mère de Dieu, le Saint-Sacrement : devant ces trois merveilles, l'intelligence anéantie ne peut que s'écrier : Silence ! le divin est là !
Après les inventions de Dieu il y a celles de Marie. Elles sont toutes sublimes, car ce sont des inventions d'amour ; elles sont innombrables, car elles s'étendent à toutes les époques et à tous les pays. Entre toutes, l'une des plus excellentes est assurément le Rosaire. C'est par l'Ordre de SaintDominique et par la France qu'elle fut livrée à l'univers entier, et, dès qu'elle fut connue, le Xlllesiècle put entonner l'hosanna d'un radieux avenir.