Le culte de la bienheureuse Vierge Marie mère de Dieu (Tome 2)

Abbé Théodore Combalot

Le culte de la bienheureuse Vierge Marie mère de Dieu (Tome 2)

Les courtisans des rois veillent aux avenues et aux portes de leur palais. Esclaves des caprices de ces maîtres du monde, on les voit épier un regard, un signe, un geste ; et les humiliations imposées à la bassesse, n'ont rien qui étonne et qui décourage les flatteurs de ceux qui dispensent les biens et les honneurs d'ici-bas. Ces dominateurs superbes pourront traiter leurs courtisans en valets, pourvu qu'ils les dédommagent en les élevant dans les régions du pouvoir et de la fortune.
Heureux, mes très-chers frères, ceux qui veillent aux portes du sanctuaire de la Reine des Anges! Heureux ceux qui se font les courtisans et les serviteurs de cette divine Mère de la grâce !