Les conciles généraux (Tome 1)

Mgr Vincent Tizzani

Les conciles généraux (Tome 1)

CONCILE DE NICÉE.

Faits antérieurs au Concile de Nicée.

Après avoir en Occident assuré la paix à l'Église catholique par sa victoire contre Maxence, l'empereur Constantin déjà chrétien de cœur ne put étendre le môme bienfait à l'Orient avant la soumission de Licinius. Celui-ci soldat heureux, mais ignorant et grossier, parvenu à la dignité de collègue de Constantin, cherchait les moyens de se rendre seul maître du monde. Il s'engagea alors entre eux une lutte d'un caractère politique, il est vrai, quant au but, mais religieux quant aux moyens. Les chrétiens soutenaient Constantin et les barbares idolâtres Licinius, qui pour plaire à ceux-ci, renouvela contre le christianisme Père des plus cruelles persécutions, massacrant impitoyablement quiconque tombait en- tre ses mains, surtout ceux qu'il soupçonnait d'être philosophes ou rhéteurs et qu'il appelait la peste de la société, quelle que fût d'ailleurs leur croyance.