Études théologiques sur les constitutions du concile du Vatican (Tome 2)

Chanoine Jean-Michel-Alfred Vacant

Études théologiques sur les constitutions du concile du Vatican (Tome 2)

CONSTITUTION DOGMATIQUE SUR LA FOI CATHOLIQUE

Chapitre III - De la foi.

Puisque l'homme dépend tout entier de Dieu, comme de son Créateur et Seigneur et que la raison créée est complètement subordonnée à la Vérité incréée, lorsque Dieu révèle, nous sommes tenus de lui soumettre pleinement notre intelligence et notre volonté par la foi. Or, cette foi, qui est le commencement du salut de l'homme, l'Eglise catholique professe que c'est une vertu surnaturelle, par laquelle prévenus et aidés de la grâce de Dieu, nous croyons vraies les choses qu'il a révélées, non pas à cause de leur vérité intrinsèque perçue à la lumière naturelle de la raison, mais à cause de l'autorité de Dieu même qui révèle et qui ne saurait ni être trompé, ni tromper. La foi est en effet, au témoignage de l'apôtre, la substance de ce que nous espérons et la conviction de ce que nous ne voyons pas.