Liturgie et messe

LITURGIE
& MESSE

La messe dans l'histoire et dans l'art, dans l'âme des saints et dans notre vie

La messe dans l'histoire et dans l'art, dans l'âme des saints et dans notre vie

Abbé Joseph Hoppenot

Ce livre célèbre le signe sacré de notre salut. Il offre aux pieuses méditations le drame même du Gologotha dont le Crucifix est, tout à la fois, le mémorial et le symbole. Il montre aux lecteurs la sainteté, la grandeur et l'efficacité du sacrifice de la Messe dans l'Histoire et dans l'Art, dans l'ême des saints et dans notre vie.

Toute la messe par questions et réponses

Toute la messe par questions et réponses

Aldéric Beaulac (P. S. S.)

Si vous voulez, à l'aide de cet ouvrage, mieux comprendre, estimer et utiliser la messe, lisez lentement et peu à la fois, réfléchissez, méditez durant la messe elle-même. Les rites, les paroles jusqu'ici pour vous vides de sens, seront désormais lumière, joie et vie.

De la liturgie ou traité sur le saint sacrifice de la messe (Tome 1)

De la liturgie ou traité sur le saint sacrifice de la messe (Tome 1)

Cardinal Bona

LIVRE PREMIER.
DU SAINT SACRIFICE DE LA MESSE EN GÉNÉRAL ET DES CHOSES QUI Y TOUCHENT.

CHAPITRE PREMIER.
Du mot MESSES Son origine ; Qu'il ne vient ni de l'hébreu, ni da grec, ni de toute autre langue, mais du latin. Opinions de certains auteurs réfutées. Quelques mots sur les Agapes.

Devant traiter clairement et avec ordre du saint sa crifice de la Messé, il se présente tout d'abord a mon esprit une difficulté au sujet du nom ; car les noms spécifient les choses et, comme Épictète le dit dans Arien, le principe d'une science c'est l'intelligence des noms.

De la liturgie ou traité sur le saint sacrifice de la messe (Tome 2)

De la liturgie ou traité sur le saint sacrifice de la messe (Tome 2)

Cardinal Bona

LIVRE SECOND
CONTENANT L'EXPLICATION DÉTAILLÉE DES DIFFÉRENTES PARTIES DE LA MESSE.

Après avoir, dans le premier livre , exposé et discuté, selon mon pouvoir, tout ce qui se rattache à l'origine, aux développements, à la discipline, aux divers rites et à l'appareil du saint Sacrifice de la Messe, il me reste maintenant à examiner dans ce second livre les différentes parties qui le composent.

L'année liturgique (Tome 1)
L'Avent

L'année liturgique (Tome 1)
L'Avent

Dom Guéranger O.S.B.

On donne, dans l'Eglise latine, le nom d'Avent au temps destiné par l'Eglise à préparer les fidèles à la célébration de la fête de Noël, anniversaire de la Naissance de Jésus-Christ.

L'année liturgique (Tome 10)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 1

L'année liturgique (Tome 10)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 1

Dom Guéranger O.S.B.

Après la solennité de la Pentecôte et son Octave, la marche de l'Année liturgique nous introduit dans une période nouvelle, qui diffère totalement de celles que nous avons parcourues jusqu'ici. Depuis l'ouverture de l'Avent, qui est le prélude de la fête de Noël, jusqu'à l'anniversaire de la descente du divin Esprit, nous avons vu se dérouler toute la suite des mystères de notre salut. La série des temps et des solennités retraçait un drame sublime qui nous tenait en haleine et qui vient de se consommer. Nous ne sommes cependant parvenus encore qu'à la moitié de l'année.

L'année liturgique (Tome 11)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 2

L'année liturgique (Tome 11)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 2

Dom Guéranger O.S.B.

Le chrétien dès son réveil s'unira à la sainte Eglise qui, chaque jour, salue le retour de la lumière en empruntant ces paroles du Roi-Prophète :
Ô DIEU, ô mon Dieu, je veille vers vous dès le point du jour.

Le moment étant venu de faire la Prière du matin, il pourra puiser en cette manière, dans les prières de l'Eglise elle-même, la forme de ses sentiments.

PRIERE DU MATIN.

D'abord la louange et l'adoration à la très sainte Trinité.
Bénissons le Père, le Fils et le Saint-Esprit;

Louons-le et exaltons-le dans tous les siècles.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit;
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles sz--des siècles. Amen.

L'année liturgique (Tome 12)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 3

L'année liturgique (Tome 12)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 3

Dom Guéranger O.S.B.

Le Dimanche, si la Messe à laquelle on assiste est paroissiale, deux rites solennels, l'Aspersion de l'Eau bénite, et en beaucoup d'églises la Procesion, devront d'abord intéresserla piété.

ANTIENNE DE L ASPERSION.

Asperges me. Domine, hyssopo, et mundabor : lavabis me, et super nivein dealbabor.

Vous m'arroserez, Seigneur, avec avec l'hysope, et je serai purifié; vous me laverez, et je deviendrai plus blanc que la neige.

L'année liturgique (Tome 13)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 4

L'année liturgique (Tome 13)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 4

Dom Guéranger O.S.B.

DES OFFICES DE TIERCE, SEXTE ET NONE, AUX DIMANCHES ET FÊTES DU TEMPS APRÈS LA PENTECÔTE.

À TIERCE,

Ô Dieu! venez à mon aide.

Hatez-vous Seigneur, de me secourir.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
Comme il était au commencement , et maintenant, et toujours, et dans les siècles des siècles.
Amen.

Alléluia

L'année liturgique (Tome 14)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 5

L'année liturgique (Tome 14)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 5

Dom Guéranger O.S.B.

DES OFFICES DE TIERCE, SEXTE ET NONE, AUX DIMANCHES ET FÊTES DU TEMPS APRÈS LA PENTECÔTE.

L'ORDINAIRE DE LA MESSE.

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

Je m'unis, ô mon Dieu ! à votre sainte Eglise, qui tres- saille de joie à l'approche de Jésus-Christ votre Fils, notre Autel véritable.

Comme elle je vous supplie de me défendre contre la malice des ennemis de mon salut.

L'année liturgique (Tome 15)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 6

L'année liturgique (Tome 15)
Le temps apres la Pentecôte - Tome 6

Dom Guéranger O.S.B.

Voici donc terminée cette Année liturgique , commencée il y a soixante ans.
Les cinq cent mille volumes sortis des presses avant que l'œuvre fût achevée, sont la preuve de l'attrait qu'y trouvent les âmes chrétiennes. Il semble que le Seigneur ait voulu faire reposer sur elle une large part des bénédictions méritées par Dom Guéranger dans ses grands travaux pour l'Eglise.
Dans le dévouement le plus filial à cette sainte Eglise, dans l'obéissance absolue au Vicaire de Jésùs-Christ, nous remplissons le devoir que notre illustre Père eût été si heureux d'accomplir, en déclarant soumettre ici derechef, et sans nulle réserve, tous et chacun des quinze tomes de cet ouvrage au représentant de Dieu sur la terre. Louer, condamner, réprouver tout ce que loue, condamne, réprouve l'auguste Siège de Pierre, sera toujours, ainsi que le portent ses Constitutions, la maxime préférée de la Congrégation bénédictine de France.

L'année liturgique (Tome 2)
Le temps de Noël - Tome 1

L'année liturgique (Tome 2)
Le temps de Noël - Tome 1

Dom Guéranger O.S.B.

Nous donnons le nom de Temps de Noël à l'intervalle de quarante jours qui s'étend depuis la Nativité de notre Seigneur, le 25 décembre, jusqu'à la Purification de la sainte Vierge, le 2 février.

L'année liturgique (Tome 3)
Le temps de Noël - Tome 2

L'année liturgique (Tome 3)
Le temps de Noël - Tome 2

Dom Guéranger O.S.B.

Au temps de Noël, le chrétien, dès son réveil, s'unira à la sainte Eglise qui convoque tous les fidèles à venir adorer le Messie par ces solennelles parôles :
Le Christ nous est né venez, adorons-le !

L'année liturgique (Tome 4)
Le temps de la Septuagésime

L'année liturgique (Tome 4)
Le temps de la Septuagésime

Dom Guéranger O.S.B.

Le Temps de la Septuagésime comprend la durée des trois semaines qui précèdent immédiatement le Carême. Il forme une des divisions principales de l'Année liturgique, et il est trois sections hebdomadaires, partage dont la première porte seulement le nom de Septuagésime, la seconde celui de Sexagésime, et entin la troisième celui de Quinquagésime. ...

L'année liturgique (Tome 5)
Le Carême

L'année liturgique (Tome 5)
Le Carême

Dom Guéranger O.S.B.

On donne le nom de Carême au jeûne de quarante jours par lequel l'Eglise se prépare à célébrer la fète de Pâques; et l'institution de ce jeûne solennel remonte aux premiers temps du Christianisme. Notre Seigneur Jésus-Christ lui-même l'a inauguré par son exemple, en jeûnant quarante jours et quarante nuits dans le désert ; et s'il n'a pas voulu, dans sa suprême sagesse, en faire un commandement divin qui dès lors n'eût plus été susceptible de dispense, il a du moins déclaré que le jeûne imposé si souvent par l'ordre de Dieu dans l'ancienne loi serait aussi pratiqué par les enfants de la loi nouvelle.

L'année liturgique (Tome 6)
La Passion et la semaine sainte

L'année liturgique (Tome 6)
La Passion et la semaine sainte

Dom Guéranger O.S.B.

Ce volume vient achever l'explication delà Liturgie quadragésime; mais il offre en même temps un caractère particulier, à raison du sujet qui en fait le fond. L'Eglise consacre les deux dernières semaines du Carême à honorer les souffrances et la mort du Christ; la Passion de notre divin Sauveur est donc l'objet spécial de cette partie de notre Année liturgique.

L'année liturgique (Tome 7)
Le temps pascal - Tome 1

L'année liturgique (Tome 7)
Le temps pascal - Tome 1

Dom Guéranger O.S.B.

Nous ouvrons par ce volume la Section du Temps pascal, qui contient l'accomplissement des divins mystères préparés et attendus depuis l'Avent. Il nous eût été impossible de renfermer dans un espace trop resserré tout ce que la Liturgie contient de richesses, à ce moment solennel de l'Année chrétienne : nous avons donc été contraint de diviser cette partie, la plus importante de tout notre travail.

L'année liturgique (Tome 8)
Le temps pascal - Tome 2

L'année liturgique (Tome 8)
Le temps pascal - Tome 2

Dom Guéranger O.S.B.

Ce nouveau volume reprend la suite du Temps pascal au lundi de Quasimodo, et conduit jusqu'au samedi qui précède le cinquième Dimanche après Pâques. L'abondance des mystères qui se pressent dans ces quarante jours que Jésus ressuscité passa encore sur la terre, ne nous a pas permis de pousser plus loin notre marche ; mais, dans tous les cas, il nous eût été impossible d'aborder dans ce volume les hauts mystères de l'Ascension et de la Pentecôte, qui forment le complément du Temps pascal. Un troisième tome terminera cette sixième section, et nous avons le désir de ne le pas faire attendre.

L'année liturgique (Tome 9)
Le temps pascal - Tome 3

L'année liturgique (Tome 9)
Le temps pascal - Tome 3

Dom Guéranger O.S.B.

Ce Volume est consacré principalement à l'exposition des mystères de l'Ascension et de la Pentecôte ; et l'importance de la matière nous a contraint à ne pas dépasser l'intervalle des trois semaines qui sont les dernières du Temps Pascal. Nous n'avons inséré dans ce volume que les fêtes des Saints des douze derniers jours du mois de mai. Le nombre des jours auxquels elles sont admises durant cette courte période est fort restreint. Cependant le mouvement de la Pâque, qui s'étend au delà d'!'un mois, nous eût obligé d'accumuler un nombre excessif de ces fêtes pour correspondre aux éventualités qui peuvent se rencontrer tout au plus sur dix à onze jours. On devra donc prendre au tome précédent ou aux suivants les fêtes qui ne se trou-eront pas dans celui-ci.

La sainte messe

La sainte messe

Martin de Cochem

La sainte Messe est nommée en latin Sacrificium. Ce mot désigne tout ensemble une immolation et une offrande. Le sacrifice est un tribut offert à Dieu seul, par un de ses serviteurs spécialement consacrés, pour reconnaître et affirmer la souveraineté du Tout-Puissant sur les créatures.
Que le sacrifice, ainsi expliqué, ne convienne qu'à Dieu seul, saint Augustin nous le prouve par l'usage universel et constant de tous les peuples, « Qui a jamais pensé, dit-il, qu'on puisse offrir des sacrifices à d'autres qu'à Celui qu'on reconnaît pour Dieu ou qu'on donne pour tel ?» Le même Père dit encore ailleurs : « Le démon ne demanderait à ses adorateurs aucun sacrifice, s'il ne savait que le sacrifice appartient à Dieu seul. Beaucoup de tyrans se sont attribué des prérogatives divines ; très peu ont ordonné qu'on leur sacrifiât, et ceux qui l'ont osé cherchaient à se faire passer pour des dieux. »

Explication des cérémonies de la Grand' messe de paroisse selon l'usage romain

Explication des cérémonies de la Grand' messe de paroisse selon l'usage romain

Mgr Jean-Jacques Olier

Pour entendre les cérénionies de la très-sainte Messe, il faut concevoir le fond du Mystère, et comprendre ce que contient ce très-auguste et très-ineffable Sacrifice, parce que les cérémonies servent à expliquer au peuple ce qui se passe dans le secret du Sacrement, et qui , étant caché dans la Foi , doit être révélé sensiblement au peuple , afin qu'il le respecte par la vue des grandes choses qu'on lui montre, et qui l'obligent à une extrême révérence de ce qui se passe devant lui.

Explication littérale, historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 1)

Explication littérale, historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 1)

Mgr Xavier Barbier de Montault

LITURGIE est un mot grec compose de λειτος, qui signifie public, et de λεώς, qui signifie ouvrage, c'est-à-dire , œeuvre ou action publique, ce que nous nommons en françjais le Service divin, ou simplement par excellence le Service. Les livres qui contiennent la manière de célébrer les saints Mystères , sont nommés les Liturgies. Tout ce qui appartient aux Liturgies s'appelle LITURGIQUE ; et les auteurs qui travaillent sur cette matiere sont appelés LITURGISTES.

Explication littérale, historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 2)

Explication littérale, historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 2)

Mgr Xavier Barbier de Montault

Ce volume contient:
Les IX premières Dissertations sur les Liturgies : N° 1. Sur les Liturgies des IV premiers siècles. 2. Sur l'origine des Liturgies écrites. 3°. Liturgie Amhrosienne, 4. Liturgie Gallicane. 5. Liturgie Mozarabe. 6. Liturgie de Constantinople. . Liturgie des Cophtes.
8. Liturgie des Éthiopiens. 9. Liturgies des Syriens et des Maronites;

Où l'on voit ces liturgies , le temps auquel elles ont été écrites, comment elles se sont répandues et conservées dans tous les patriachats, leur uniformité dant tout ce qu'il y a d'essentiel au sacrifice , et cette uniformité abandonnée par les sectaires du XVIe siècle.

Explication littérale, historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 3)

Explication littérale, historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 3)

Mgr Xavier Barbier de Montault

Ce volume contient :

LA SUITE DES DISSERTATIONS SUR LES LITURGIES : N°. 10. Liturgie des arméniens, II. Liturgie des Nestoriens. I2 . Uniformité de toutes les Liturgies du monde chrétien, dans ce qu'il y a d'essentiel au sacrifice.

Explication littérale, historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 4)

Explication littérale, historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 4)

Mgr Xavier Barbier de Montault

Ce volume contient :

LA SUITE DES DISSERTATIONS SUR LES LITURGIES:

N°. 13. Uniformité abandonnée par les sectaires du XVIe siècle. Liturgies Luthérienne, Zuinglienne, Calviniste, Anglicane, Ecossaise, Suédoise, etc., 14. En quelles langues on a écrit et célébré la Liturgie. 15 - Du silence des prières de la Messe dans tous les siècles.

Explication des prières et des cérémonies de la messe

Explication des prières et des cérémonies de la messe

Père Pierre Lebrun

LITURGIE est un mot grec composé de leiton, qui signifie public, et d'ergon, qui signifie ou orage, c'est-à dire l'œuvre ou l'action publique, ce que nous nommons en françois le service divin, ou simplement par excellence le service. Les livres qui contiennent la manière de célébrer les saints mystères sont nommés les liturgies.

Explication littérale historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 1)

Explication littérale historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 1)

Père Pierre Lebrun

Excellence du Sacrifice.

Il n’y a rien de plus grand dans la Religion, que le Sacrifice de la Messe. Les autres Sacremens, et presque tous les offices, et toutes les cérémonies de l’Eglise, ne sont que des moyens ou des préparations pour le célébrer, ou pour y participer dignement. Jésus-Christ s’y offre pour nous à son Père. Il y renouvelle tous les jours, comme Prêtre éternel, l’oblation qu’il a faite une fois sur la croix, et il s’y donne à manger aux Fidèles, qui trouvent ainsi à l’Autel la consommation de la vie spirituelle, puisqu'ils s’y nourrissent de Dieu même.
On peut dire que le Sacrifice de la Messe change nos églises en un ciel. Le divin Agneau y est immolé et adoré, comme saint Jean nous le représente au milieu du sanctuaire céleste. Les Esprits bienheureux, instruits de ce qui s’opère sur nos autels, viennent y assister avec le tremblement qu’inspire le plus grand respect.

Explication littérale historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 2)

Explication littérale historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 2)

Père Pierre Lebrun

Préface de l'auteur.
Si je ne donne pas aujourd'hui au pubvlic les dissertations sur la Messe Latine, que j'ai promises il y a huit ou neuf ans, je viens lui présenter un ouvrage plus considérable qui pourra me servir d'excuse et de me faire accorder encore quelque délai.
Lorsqu'on imprima le premier tome, je ne me proposais pas de donner un ouvrage si étendu. Ce n'est pas que je n'eusse le dessein de comparer autant qu'il me serait possible la messe de l'église latine avec les autres liturgies de tout le monde chrétien. Mais je me flattais pas de pouvoir les recouvrer toutes, moins encore de las donner au public avec les éclaircissements nécessaires. L'ouvrage me paraissait trop au-dessus de mes forces. En effet, comment me romettre de trouver toutes les liturgies? Feu M. l'abbé Renaudot que je consultai ne connaissait point celle des Arméniens schismatriques, et il ne s'en trouvait rien alors, ni dans la bibliothèqe du Roi, ni dans aucune autre bibliothèque de France.

Explication littérale historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 3)

Explication littérale historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 3)

Père Pierre Lebrun

LITURGIE DES ARMÉNIENS.

Pour avoir une entière connaissance de toutes les liturgies d’Orient, il nous reste à parler de la liturgie des Arméniens et de celles des Nestoriens : c’est ce que nous allons faire dans cette dissertation et dans la suivante. Commençons par la liturgie des Arméniens, qu’il faut tâcher de donner avec d’autant plus de soin et d’étendue, qu’elle a été moins connue en France jusqu’à présent. Exposons d’abord l’état de la nation arménienne et du christianisme qu’elle professe.

ARTICLE I.
Origine de l'Eglise Arménienne, de sa division d’avec l’Eglise Catholique et de ses Patriarches.

Division de l'Arménie et son étendue.

L’Arménie est distinguée en grande et petite. La grande est entre la mer Caspienne et la mer Noire, le long du fleuve Arax , au delà et en deçà jusqu’à l’Euphrate. Elle est inégalement partagée : les Persans en ont au delà de l’Arax une grande partie, dont Erivan est la capitale ; et les Turcs possèdent ce qui est en deçà de l’Arax, dont la capitale est Erzeroum sur l’Euphrate, assez près de la source. La petite Arménie est en deçà de l’Euphrate, et elle a pour capitale la ville de Cis en Cilicie, qu’on appelle à présent Caramanie.

Explication littérale historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 4)

Explication littérale historique et dogmatique des prières et des cérémonies de la messe (Tome 4)

Père Pierre Lebrun

On a vu dans les deux volumes précédens toutes les liturgies du monde chrétien uniformes dans l'essentiel, et l'on va voir dans celui-ci celles qui s'éloignent de l'uniformité. Au lieu que les anciennnes sectes se sont fait un devoir de conserver la liturgie des églises dont elles avaient été séparées, les nouvelles sectes ont fait, chacune à sa mode, des liturgies qu'on va exposer dans la première dissertation de ce volume. En second lieu, les nouvelles sectes n'ont voulu célébrer la liturgie qu'en langue vulgaire, au lieu de toutes les églises chrétiennes, soit catholiques soit schismatiques, ont continué de célébrer la liturgie dans mleur ancienne langue, sans l'assujettir aux vicissitudes du langage populaire.