La vraie Jeanne d'Arc (Tome 2)

Père Jean-Baptiste Ayroles

La vraie Jeanne d'Arc (Tome 2)

LA PAYSANNE ET L'INSPIREE

BUT ET PLAN DE LA VRAIE JEANNE D'ARC

I

De toutes les questions qui agitent le monde, la question capitale est celle du surnaturel. Le surnaturel est Tunique solution de la destinée humaine, dit le Christianisme. — Le surnaturel n'existe pas, disent d'une commune voix les écoles naturalistes de tout degré. — Dieu a aimé l'homme au point de vouloir contracter avec lui la plus ineffable des alliances. Il s'est fait homme, et comme suite de cette infinie condescendance, il se greffe, par la foi et les appareils divins qu'il a établis, sur chacun de ceux qui veulent vivre d'une vie divine. Il produit en eux des vertus auxquelles atteignent les seuls chrétiens : des prodiges de pureté, d'humilité et de charité : Fleurs du Ciel sur la terre, une éternelle divinisation en sera le fruit.