Histoire de la société domestique chez tous les peuples anciens et modernes (Tome 1)

Mgr Jean-Joseph Gaume

Histoire de la société domestique chez tous les peuples anciens et modernes (Tome 1)

DISCOURS PRÉLIMINAIRE.
A LA FAMILLE, ET A CHACUN DE SES MEMBRES : PÈRE, MÈRE, ENFANT, JEUNE HOMME, VIEILLARD.

Quel mal vous a-t-il fait?

I. L'heure fatale approchait. Les puissances de ténèbres étaient déchaînées; et voilà que tout un peuple, saisi d'un esprit de fureur et de vertige, s'empare du JUSTE . Ses propres disciples, élevés à son école, nourris de son pain, comblés de ses caresses ; ses disciples, qui viennent de lui jurer une fidélité à toute épreuve, l'abandonnent, le renient : un d'eux l'a trahi. Garrotté comme un malfaiteur, il est promené de tribunaux en tribunaux, par les rues d'une grande cité. Hommes, femmes, enfants, magistrats, vieillards aux cheveux blancs, tous sont accourus et forment le tumultueux cortège. Du sein de cette foule, hideuse comme un homme ivre, agitée comme une mer en furie, s'élèvent incessamment des cris de mort. La haine impatiente ne peut attendre la sentence qui doit lui livrer l'innocent. On lui crache au visage, on le soufflette, on le bat de verges, jusqu'à mettre à nu les veines et les os : de la tête aux pieds son corps n'est qu'une plaie.