Histoire universelle de l'église catholique (Tome 3)

Abbé René-François Rohrbacher

Histoire universelle de l'église catholique (Tome 3)

DE 588 A 538 AVANT l'ère CHRETIENNE.

Fin de Jérémîe. — Nabuchodonosor et son fils annoncent le vrai Dieu à tous les peuples de la terre. — Daniel, historien des quatre grands empires, en particulier de l'empire romain. — Chants lugubies d'Ezéchiel sur la ruine future de Tyr et de l'Egypte. — Prise de Babyloue par Cyrus.

Il y avait quarante ans que Jérémie prophétisait, lorsque Jérusalem fut ruinée par les Chaldéens. Ses prophéties ne lui avaient attiré que des persécutions, mais il n'en aimait pas moins ses frères. Il avait pleuré leur malheur à venir, il le pleura venu; il n'avait rien négligé pour le leur faire éviter, il ne négligea rien pour le leur rendre profitable. Les uns allaient être emmenés à Babylone, dont l'idolâtrie était pour eux d'un dangereux exemple. Pour les prémunir contre la sé- duction, il leur donna, par ordre de Dieu, comme une lettre pastorale, où il leur rappelle qu'emmenés captifs à Babylone, ils y resteront beaucoup d'années, mais qu'enfin Dieu les ramènera dans la paix.
« Maintenant donc, vous verrez à Babylone des dieux d'or et d'ar- gent, de pierre et de bois, portés sur les épaules et craints par les nations. Gardez-vous d'imiter ces étrangers et de vous laisser surprendre à cette frayeur. Quand vous verrez une foule de peuple devant et derrière, qui les adore, dites en votre cœur : C'est vous. Seigneur, qu'il faut adorer; car mon ange est avec vous, et je serai moi-même le défenseur de votre vie.