Histoire apologétique de la papauté (Tome 7)

Mgr Justin Louis Pierre Fèvre

Histoire apologétique de la papauté (Tome 7)

LES PAPES ONT-ILS JAMAIS NÉGLIGÉ LA RÉFORME DE l'ÉGLlSE ET
QUE PENSER D'UNE RÉFORME, A L'ENCONTR E DU SAINT-SIÈGE,
POUR DÉTRUIRE SA PUISSANCE APOSTOLIQUE.
Le christianisme, dit l'abbé Martinet, est essentiellement
pratique ; dirigeant tous ses efforts vers la réforme morale de
l'homme, il n'accorde rien à la curiosité. S'il éclaire l'esprit,
c'est pour redresser la volonté; s'il élève la pensée, c'est
pour ennoblir le cœur ; et s'il instruit, c'est pour corriger.
Les dogmes, les mystères ne sont pas seulement des idées
pour nourrir l'intelligence ; ce sont des faits qui entraînent
des conséquences morales et imposent des actes. Les préceptes du Sinaï, avec les développements qu'ils ont reçus au
Calvaire, sortent naturellement du symbole de- foi, comme la
plante sort de la semence, comme les fleurs, les feuilles, les
branches sortent du tronc.