L'histoire et l'infaillibilité des papes (Tome 2)

Abbé Benjamin-Marcellin Constant

L'histoire et l'infaillibilité des papes (Tome 2)

ZOZIME A-T-IL EMBRASSÉ LE PÉLAGIANISME ?

1
Zozime embrassa les erreurs de Pélage, qu'il fit plus tard condamner à Rome ; il montra beaucoup d'orgueil : il a confessé, par sa rétractation, qu'un Pape, loin d'être infaillible, peut être hérétique.

2
- « Après avoir raconté la conduite que tint à Rome saint Zozime envers Célestius, saint Augustin dit que le Pape déclara catholique un libelle qui contenait des hérésies palpables. »

- « Le 21 septembre 417, Zozime informa par trois lettres les évêques d'Afrique qu'il s'était scrupuleusement occupé de cette affaire , qu'il avait en tendu Célestius lui -même dans une réunion de prêtres tenue dans l'église de Saint-Clément; que Pélage lui avait écrit, pour se justifier, qu'il était satisfait de leurs explications, et les avait réintégrés dans la communion de l'Eglise. »