La fondation de la France du quatrième au sixième siècle

Albert Lecoy de La Marche

La fondation de la France du quatrième au sixième siècle

Chapitre Premier.
Établissement graduél du christianisme en Gaule,

Urgence de l'établissement du christianisme en Gaule ; à quelle époque il s'opère , et comment l'école apostolique et l'école grégorienne peuvent se concilier. II. Naissance des plus anciennes chrétientés gauloises, au Ier siècle ; l'organisation des Églises se complète plus tard. III. Persistance des restes du paganisme jusqu'au Ve siècle. IV. Propagation de la foi chrétienne dans les campagnés par saint Martin de Tours. – V. Les trois lignées d'apôtres nationaux.

Le premier de tous les éléments qui contribuèrent à la constitution de la nation française est sans contredit le catholicisme, auquel toutes les classes, toutes les races appelées à la composer durent successivement leur transformation complète. Pour bien com prendre ce que fut dans notre pays la révolution chrétienne, pour juger de la métamorphose radicale qu'elle lui fit subir et de l'étendue des bienfaits qu'elle lui apporta, il faudrait retracer d'abord le tableau de l'état social qu'elle renversa, des religions qu'elle vint détrôner. Ce tableau, j'en ai donné ailleurs une faible esquisse. Un seul trait peut le résumer : le monde antique en était arrivé à la divinisation de tous les vices et de toutes les passions humaines.