Le Naturalisme

Révérend Père Emmanuel

Le Naturalisme

LE NATURALISME

I. — LE NATURALISME THÉORIQUE
I. — Etat vrai de rhumanité. — Ce qu’est le naturalisme. — Naturalisme matérialiste, naturalisme spiritualiste.

I.
La foi nous enseigne que la nature humaine fut élevée à un état surnaturel par les grâces que Dieu se plut à verser sur nos premiers parents. 11 voulut, en effet, qu’ils fussent, non seulement ses créatures, mais ses amis. Il leur donna la foi, l’espérance, la charité, trésors infiniment précieux, par lesquels les hommes auraient à mériter des biens plus précieux encore, un bonheur infini dans le sein de Dieu même.
Ce que Dieu donna à Adam, il le destina à tous ses enfants, lesquels devaient recevoir du même coup la nature et la grâce.
Ce plan magnifique de Dieu fut dérangé par le péché d’Adam : et depuis, tous ses enfants reçoivent de lui la nature, mais la nature dépouillée de la grâce, la nature entachée du péché, la nature détériorée et quant au corps et quant à l’âme : quant au corps, car il est devenu sujet aux maladies et à la mort : quant à l’âme, car elle est assujettie à l’ignorance, à la concupiscence, et finalement à la mort éternelle.