Le Chrétien du jour et le Chrétien de l'Évangile

Révérend Père Emmanuel

Le Chrétien du jour et le Chrétien de l'Évangile

I. — Introduction.

Quand, à la lumière de la foi, on considère attentivement l’état des âmes à l’heure présente, on a sous les yeux le spectacle le plus inimaginable qui puisse être. La multitude des âmes qui dem eurent encore dans les ténèbres de l’infidélité est à elle seule épouvantable, mais nous aurons assez de sujets de frayeur en nous bornant à considérer l’état des hommes baptisés, aujourd’hui existants sur toute la terre.
Il y a chrétiens et chrétiens. Le chrétien complet, ou comme dit le catéchisme, le parfait chrétien est celui qui demeure ce que l’ont fait les sacrements de Baptême, de Confirmation et d’Eucharistie. Enfant de Dieu, soldat de Jésus-Christ, tabernacle vivant du Dieu sauveur, le vrai chrétien va à Dieu d’un pas assuré ; il passe en ce monde, il a le cœur en l’autre. Enfant de Dieu, il est de la maison de son Père : soldat de Jésus-Christ , il marche le front haut, vainqueur du monde, et de la chair, et de Satan : nourri de l’Eucharistie, il vit de la vie de son Sauveur, il la continue en ce m onde, la prolonge sur la terre, jusqu’au jour où il jouira pleinem ent de Dieu dans le ciel - ce chrétien-là est le chrétien de l ’Evangile.