Histoire abrégée de la possession des Ursulines de Loudun et des peines du père Surin

Père Surin

Histoire abrégée de la possession des Ursulines de Loudun et des peines du père Surin

Cette histoire surprenante a commencé par de grands procès entre deux chanoines de l’é­glise collégiale de Sainte-Croix de Loudun, nommés, l'un M. Mignon, homme fort sage, vertueux et d'un mérite distingué; l’autre, Ur­bain Grandier, fort bien fait, éloquent, docte, se tirant adroitement de toutes sortes d'affaires. Il était chanoine et curé de la paroisse de Saint-Pierre du Marché. Mignon gagna un procès contre lui devant son évêque M. de Poitiers, et le perdit devant le primat, monseigneur l’ar­chevêque de Bordeaux.