Des esprits et de leurs manifestations diverses (Tome 4)

Marquis Jules Eudes Mirville

Des esprits et de leurs manifestations diverses (Tome 4)

Nous avons déjà constaté avec Cornelius a Lapidel, que le mot tsaba (du le verset du chapitre II de la Genèse), traduit, dans la Vulgate par ornatus, ornement, signifiait avant tout armé sidérale Nous traduisions donc ainsi ce verset : "Dieu fit le ciel, la terre et toute l'armé des étoile et des anges réunis," puisque, suivant le même commentateur, tsaba veut dire, non pas l'un ou l'autre, mais l'un et l'autre, "siderum ac angeloram." Cette version nous mettait en outre bien à l'aise pour répondre aux objections tirée du prétendu silence de Moïse sur la création des anges.