L'Antifrance à l'œuvre ou ce que la loge nous réserve

Abbé Paul Sutter

L'Antifrance à l'œuvre ou ce que la loge nous réserve


Préface.

C'est avec un enthousiasme sans exemple, que l'Alsace et la Lorraine accueillirent, en novembre 4948, les. soldats de la France victorieuse. Ni le gouvernement, ni le peuple français ne s'étaient attendus à pareil attachement, après une séparation de 48 ans. Tels des enfants perdus qui retrouvent, après de longues années, Leur mère bien aimée, les provinces recouvrées se jetèrent avec délire dans les bras de la France. Mais aussi, pendant leur union de deux siècles avec ce pays, n'avaient-elles pas été heureuses, comme jamais ne le fut une province ? Et les quelques dizaines d'années qui avaient précédé la brutale séparation n'avaient-elles pas été marquées d'un incomparable essor économique, politique et religieux ?