< Back

La vie n'est pas la vie

Mgr Jean-Joseph Gaume

La vie n'est pas la vie

La vie n'est pas la vie

Mgr Jean-Joseph Gaume

La vie n'est pas la vie

PREMIÈRE LETTRE.
Paris, 1er septembre 1868.

Objets de cette correspondance : détromper, consoler, éclairer. encoMPager. — L'erreur qui consiste à croire que la vie d'ici-bas c'est la vie, est de toutes les er- reurs la plus radicale, la plus cruelle, la plus désastreuse et malheureusement la plus répandue de nos jours. — La plus radicale : elle est la première. — Elle atteint l'homme dans le plus intime de son être. — Elle le fascine. — Anecdote. — La plus cruelle : elle le dégrade et le rend malheureux. — Ignobles définitions del'borame par les victimes de la grande erreur. — Noblesse de l'homme et du chrétien.

Mon cher Frédéric,
Si j'avais cent poitrines et cent voix, je ne cesserais de crier : hommes, mes amis et mes frères ! l'erreur la plus radicale, la plus cruelle, la plus désastreuse et malheureusement la plus répandue de nos jours, est de croire que la vie d'ici-bas c'est la vie.