< Back

La génuflexion au XIXe siècle

Mgr Jean-Joseph Gaume

La génuflexion au XIXe siècle

La génuflexion au XIXe siècle

Mgr Jean-Joseph Gaume

La génuflexion au XIXe siècle

PREMIERE LETTRE
Fuans, 16 juin 1876.

ce qu'est la génuflexion.

La Génuflexion considérée dans son essence. —Beau passage de Rupert. — Puissance de la Génuflexion.µ

Mon cher Frédéric,

Entre toutes les tâches que ton amitié m'a successivement imposées, celle d'aujourd'hui n'est pas la moins difDiffîcile, parce que Pacte dont il s'agit étant, au premier coup d'œil, d'une très-mince importance, la difficulté est d'en montrer la valeur et de lui concilier l'intérêt qu'il mérite. Or, cet intérêt, je le dis dès l'abord, est très-réel, et aujourd'hui très-grand.
Difficile, parce que, si rien n'est plus aisé que de définir la Génuflexion, rien peut-être ne demande, pour en faire concevoir une juste idée, plus d'étude et plus de soins. D'une part, c'est un sujet tout neuf : à ma connaissance, personne jusqu'ici ne l'a traité d'office.
D'autre part, c'est un sujet qui se rattache aux lois fondamentales de l'humanité. La Génuflexion est elle-même une loi : tu vas en convenir.