< Back

Le grand catéchisme de Canisius (Tome 7)

Canisius

Le grand catéchisme de Canisius (Tome 7)

Le grand catéchisme de Canisius (Tome 7)

Canisius

Le grand catéchisme de Canisius (Tome 7)

Il ne saurait être permis à un chrétien, jouissant de l'usage de sa raison, de tenir sa foi en suspens sur les vérités révélées que l'Eglise catholique lui propose de croire.

Outre le canon que nous venons de rapporter du concile de Trente, nous pouvons citer de même, à l'appui de cette proposition fondamentale, un autre canon, le huitième de la même session du saint concile, et conçu en ces termes : « Si quelqu'un dit que les fidèles baptisés sont libres par rapport à tous les préceptes de la sainte Eglise contenus dans l'Ecriture ou dans la tradition, au point qu'ils ne soient obligés de les observer qu'autant qu'ils voudront eux-mêmes s'y soumettre; qu'il soit anathème. »