Les petits Bollandistes (Tome 9)

Mgr Paul Guérin

Les petits Bollandistes (Tome 9)

XXIVe JOUR DE JUILLET
MARTYROLOGE ROMAIN.

La vigile de saint Jacques, apôtre. — A Tur, en Toscane, sur le lac de Bolsena, sainte Christine, vierge et martyre, qui, ayant embrassé la foi chrétienne, et distribué aux pauvres lei idoles d'or et d'argent de son père après les avoir brisées, fut par son ordre déchirée de coups de fouets, tourmentée horriblement par d'autres supplices, puis jetée dans le lac, liée à une grosse pierre : mais un ange la délivra. Ensuite, elle souffrit, avec une constance invincible, des tour- ments encore plus atroces sous un autre juge, successeur de son père ; en dernier lieu, le prési- dent Julien la jeta dans une fournaise ardente où elle demeura cinq jours sans être blessée des flammes ; enfin, après avoir été exposée aux serpents contre lesquels la vertu de Jésus-Christ la préserva, elle eut encore la langue coupée et le corps percé de flèches, et accomplit ainsi le cours de •on martyre. 300. — A Rome, sur la voie Tiburtine, saint Vincent, martyr. — A Amiterne, dans l'Abruzze Ultérieure, le supplice de quatre-vingt-trois bienheureux soldats. — À Mérida, en Espagne, saint Victor, homme d'armes, qui, avec ses deux frères Stercace et Antinogène, acheva son martyre par divers supplices dans la persécution de Dioclétien. IIIe s.— En Lycie, les saintes martyres Nicète et Aquiline, qui, s'étant converties à la prédication du bienheureux Christophe ou Christophore, martyr, furent décapitées et remportèrent elles-mêmes la palme de la victoire, m6 s. — De plus les saints martyrs Menée et Capiton. — A Sens, saint Ubsin ou Ursicin, archevêque de ce siège et confesseur. IVe s. — A Lima, au Pérou, saint François Solano, confesseur, de l'Ordre des Frères Mineurs, qui, par ses prédications, ses miracles et ses vertus, s'est rendu célèbre dans les Indes Occidentales. Il passa au repos du Seigneur, le 14 de ce mois, et fut mis du rang des Saints par le pape Benoit XIII. 1610.