Les petits Bollandistes (Tome 8)

Mgr Paul Guérin

Les petits Bollandistes (Tome 8)

IIIe JOUR DE JUILLET

MARTYROLOGE ROMAIN.

A Alexandrie, la fête des saints martyrs Tryphon et douze antres. — À Constantinople, saint Euloge et ses compagnons, martyrs. IVe s. — A Césarée, en Cappadoce, saint Hyacinthe, chambellan de l'empereur Trajan, lequel, ayant été accusé d'être chrétien, fut tourmenté de divers supplices, ensuite jeté en prison, où il mourut de faim, IIe s. — A Chiusi, en Toscane, les saints martyrs Irénée, diacre, et Mustiole, dame romaine, lesquels, ayant passé par plusieurs tourments très cruels, sous l'empereur Aurélien, méritèrent enfin la palme de la victoire. 273. — Le même jour, les saints martyrs Marc et Mucien, qui furent décapités pour Jésus-Christ. Il y eut aussi un petit enfant, qui, pour leur avoir dit à haute voix qu'ils se gardassent bien de sacrifier aux idoles, fut fouetté avec des verges ; et, comme il persista néanmoins à confesser plus fortement le nom de Jésus-Christ, il fut enfin massacré avec un nommé Paul, qui exhortait les martyrs. — A Laodicée, en Syrie, saint Anatole, évêque, dont les écrits ont été un sujet d'admiration, non-seulement pour les personnes de piété, mais aussi pour les philosophes. 283. — A Altino, en Italie, saint Héliodore, évèque de ce siège, renommé pour sa doctrine et pour sa sainteté. Vers 390. — A Ravenne, en Italie, saint Dathe, évêque et confesseur. 190. — A Edesse, en Mésopotamie, la translation du corps de saint Thomas, apôtre, apporté de l'Inde orientale, où il était décédé. Ses reliques ont depuis été transférées à Tortone, en Italie.