Les petits Bollandistes (Tome 6)

Mgr Paul Guérin

Les petits Bollandistes (Tome 6)

XIXe JOUR DE MAI
MARTYROLOGE ROMAIN.

La fête de saint Pierre de Mourron, qui, d'anachorète, fut créé pape sous le nom de Célestin V; mais il abdiqua le souverain pontificat, mena la vie religieuse dans la solitude, et, tout éclatant de vertus et de miracles, s'envola vers Dieu. 1296. — A Rome, sainte Pddentienne, vierge, qui, après des combats infinis, après avoir donné pieusement la sépulture à beaucoup de martyrs, distribué tous ses biens aux pauvres pour l'amour de Jésus-Christ, passa enfin de cette terre dans le ciel. 11 e s. — Au même lieu, saint Pudens, sénateur, père de cette vierge, lequel fut revêtu de Jésus-Christ dans le baptême par les Apôtres et conserva sans aucune tache la robe d'innocence jusqu'à la fin de sa vie. — Encore à Rome, sur la voie Appienne, la naissance au ciel de saint Calocer et de saint Parthénius, eunuques ; dont l'un était premier chambellan de la femme de l'em- pereur Dèce, et l'autre avait aussi l'intendance dans une autre charge de la eour : mais, ne voulant pas sacrifier aux idoles, ils furent mis à mort par le même empereur *. 250. — À Nicomédie, saint Philotère, martyr, fils de Pacien, proconsul, qui, après avoir beaucoup souffert sous Dioclétien, reçut la couronne du martyre. 311. — Au même lieu, six bienheureuses vierges et martyres, dont la principale était Cyriaque, laquelle, ayant repris hardiment Maximien de son impiété, fut très-cruellement fouettée et déchirée, et enfin brûlée vive. — A Cantorbéry, saint Dunstan, évêque. 988. — En Bretagne, saint Yves, prêtre et confesseur, qui, pour l'amour de Jésus-Christ, défendait les causes des pupilles, des veuves et des pauvres. 1303.