Les petits Bollandistes (Tome 13)

Mgr Paul Guérin

Les petits Bollandistes (Tome 13)

XXVIIIe JOUR D'OCTOBRE

MARTYROLOGE ROMAIN.

La fête des saints apôtres Simon le Cananéen et Thaddée, que l'on nomme aussi Jdde ; le premier prêcha l'Evangile en Egypte, et le second en Mésopotamie : ensuite étant entrés ensemble en Perse, après qu'ils eurent soumis au joug de Jésus-Christ une multitude innombrable de ces peuples, ils endurèrent le martyre. I er s. — A Rome, sainte Cyrille, vierge, fille de sainte Thryphonie, qui fut égorgée pour Jésus-Christ sous l'empereur Claude. Vers 258. — Au même lieu, sainte Anastasie l'Ancienne, vierge, et saint Cyrille, martyrs. Anastasie, durant la persécution de Valérien et sous le préfet Probus, après avoir été chargée de chaînes, souffletée, tourmentée par le feu et déchirée à coups de fouet, demeurant inébranlable dans la coufession du nom de Jésus-Christ, eut encore les mamelles coupées, les ongles arrachés, les dents cassées, les pieds et les mains mutilés ; enfin, on lui trancha la tète, et, parée de ses supplioes comme d'autant d'ornements, elle alla jouir de la présence du céleste Epoux : Cyrille, à qui elle avait demandé de l'eau et qui lui en avait donné, reçut le martyre pour récompense. Avant 303. — A Côme, saint Fidèle, martyr, exécuté sous l'empereur Maximien. 304. — A Mayence, saint Ferruce, martyr. IVe ou Ve s. — A Meaux, saint Faron, évêque et confesseur. 672. — A Naples, saint Gaudiose, évèque africain, qui, étant venu en Campanie pour éviter la persécution des Vandales, finit heureusement ses jours dans un monastère de cette ville. Vers 440. — A Verceil, saint Honorât, évèque. Vers 403.