Les petits Bollandistes (Tome 12)

Mgr Paul Guérin

Les petits Bollandistes (Tome 12)

IIIe JOUR D'OCTOBRE

MARTYROLOGE ROMAIN.

A Rome, au quartier de l'Ours-Coiffé (près la porte Majeure, où se trouve maintenant l'église de Sainte-Bibiane, le triomphe de saint Candide, martyr. — Le même jour, les saints martyrs Denis, Fauste, Caïus, Pierre, Paul, et quatre autres, qui, ayant beaucoup souffert sous l'empereur Dèce, méritèrent la palme du martyre sous Valérien, après que le président Emihen leur eut fait endurer de longs tourments. 265. — Dans l'ancienne Saxe (Westphalie), les deux saints martyrs nommés Ewald, prêtres, qui furent pris et massacrés par les païens, comme ils commençaient d'annoncer Jésus-Christ dans ce pays. Une grande lumière, qui parut durant plusieurs nuits, fit connaître le lieu où ils étaient, et combien grand était leur mérite devant Dieu. 695. —- En Afrique, saint Maximien, évêque de Bagaye, qui, ayant été tourmenté à plusieurs reprises par les Donatistes, fut précipité du haut d'une tour et laissé pour mort par ces hérétiques. 11 survécut néanmoins et mourut dans la gloire d'une illustre confession. IVe s. — En Palestine, saint Hésyque, confesseur, disciple de saint Hilarion et compagnon de ses pèlerinages IVe s. — Au diocèse de Namur, en Belgique, saint Gérard, abbé. 959.