Les petits Bollandistes (Tome 11)

Mgr Paul Guérin

Les petits Bollandistes (Tome 11)

Xe JOUR DE SEPTEMBRE

MARIYROLOGE ROMAIN.

A Tolentino, dans la Marche d'Ancône, le décès de saint Nicolas, confesseur, de l'Ordre des Ermites de Saint-Augustin. Vers 1310. — En Afrique, la naissance au ciel des saints évêques Némésien, Félix, Liicius, un autre Félix, Littée, Poiyane, Victor, Jadère, Datif et plusieurs autres, qui, au couimenctnient de la persécution de Valérien et de Gailien, dès la première confession qu'ils firent de Jésus-Christ, furent cruellement frappés à coups de bâton, puis mis aux fers et condamnés aux mutes où ils achevèrent le cours de leurs martyre. Vers 260. — A Chiilcédoine, les saints martyrs Sosthènes et Victor, qui, durant la persécution de Dioclétien et sous Prisque, proconsul d'As e, après avoir surmonté les fers et les bêles féroces, furent condamnés à être brûlés; s'étant alors donné le baiser de paix, ils rendirent l'esprit eu priant Dieu. Vers 302. — En Bilhynie, les saintes vierges Ménodore, Métrodore et Nymphodore, sœurs, qui arrivèrent à la gloire par le martyre dont elles furent couronnées sous l'empereur Maximien et le président Fronton. Vers 303. — De plus, les saints martyrs Apelle, Luc ou Luce et Clément 2. Ie s. — A Liège, saint Théodard, évèque et martyr, qui donna sa vie pour ses ouailles, et brilla après sa mort par la vertu des miracles. 668. — A Rome, saint Hilaire, pape et confesseur. 467. — A Compostelle, saint Pierre, évéque, célèbre par ses vertus et par ses miracles. — A Albi, saint Salvi ou Sauve, évèque et confesseur. 586. — A Novare, saint Agape ou Agabe, évèque. VIe s. — A Constantinople, sainte Pulchérie, impératrice et vierge, illustre par sa piété et sa religion. 453.