Le Père de Clorivière et sa mission

Marie-Edme F. de Bellevüe

Le Père de Clorivière et sa mission

Le Père de Clorivière n'est pas un inconnu. L'ouvrage de René Bazin : « Pierre de Clorivière, contemporain et juge de la Révolution », qui date de 1926, Va découvert au public lettré, et le monde des âmes pieuses connait son beau et bienfaisant livre sur l'oraison, réédité en 1928, par le savant Père Bainvel.
En 1891, le Père Jacques Terrien, Jésuite, publia sa vie. C'est un travail consciencieux, grand-in-80 de plus de 700 pages, mais où la multitude des détails noie un peu trop les lignes principales de cette existence très une encore que très mouvementée. C'est l'écueil ordinaire des biographies dont les héros ont vécu à des époques troublées ; le cadre fait tort au tableau et finit même par l'absorber. A cet égard, la vie du Père de Clorivière était particulièrement difficile à écrire.