Les saints patrons des corporations et protecteurs spécialement invoqués dans les maladies et dans les circonstances critiques de la vie (Tome 1)

Louis du Broc de Segange

Les saints patrons des corporations et protecteurs spécialement invoqués dans les maladies et dans les circonstances critiques de la vie (Tome 1)

PRÉFACE

Nonobstant le dicton populaire, « il vaut mieux s'adresser à Dieu qu'à ses saints », il est incontestable néanmoins quele culte et l'invocation des saints datent des premiers temps du christianisme, et se sont perpétués jusqu'à nos jours.
Ce culte consistait principalement, comme le dit l'abbé Martigny, à implorer leur protection, à visiter les Basiliques sous leur vocable et à célébrer leur Natalia, qui exprimait non pas la naissance suivant la chair, mais la naissance à la vie éternelle. Les premiers autels, en formede tombeaux, renfermaient les reliques des Martyrs, et sous Constantin, quand l'Eglise put exercer son culte au grand jour, elle établit commerègle de ne célébrer les saints mystères que sur les ossements de ces mêmes Martyrs ; bientôt elle associa à ces mêmes honneurs ceux de ses enfants qui, sans verser leur sang, s'étaient sanctifiés par des vertus plus modestes et elle les désigna sous le nom de confesseurs.