Saint Vincent de Paul

Jean Calvet

Saint Vincent de Paul

Saint Vincent de Paul est du peuple et il est Gascon. Né le 24 avril 1576 dans une famille de pauvres cultivateurs, il partagea pendant son enfance la vie des paysans faite de dur labeur et de patience, et il en garda pourtoujours une impression profonde. Né au fond d'un village des Landes, — Pouy, près de Dax, — il semble qu'il ait cherché à développer en lui surtout les qualités de sa race : une vue nette des choses, un bon sens très droitet un peu gros, un certain don de l'ironie amusante, dont il use volontiers pour désarmer ses adversaires. Il a, en outre, comme les Cadets de Gascogne, un peu de fantaisie aventureuse et audacieuse, qui le fera courir dans sa jeunesse de Toulouse à Alger, de Marseille à Rome, de Rome à Paris, et qui le poussera dans sa vieillesse à envoyer des missionnaies jusqu'en Hibernie et jusqu'à Madagascar, voire même à organiser, avec l'aide d'un soldat d'aventure, le capitaine Paul, une expédition contre les pirates barbaresques. Le peintre Simon François, dans le portrait qn'il nous a laissé de lui, a réussi à mettre dans sa figure un peu^grimaçante et narquoise, et dans ses yeux pétillants d'un feu vif, ce bon sens, cette douce malice et cette audace qu'il avait apportés à Paris du fond de sa Gascogne, et qui rendaient sa parole si savoureuse, son action si originale et si efficace.