Saint Vincent de Paul, sa vie, son temps, ses œuvres, son influence (Tome 3)

Abbé Ulysse Maynard

Saint Vincent de Paul, sa vie, son temps, ses œuvres, son influence (Tome 3)

Vincent avait envoyé de bonne quelques-uns de ses prêtres à Rome pour y négocier la'grande affaire de son Institut, comme il a été raconté au précédent volume. Parmi ceux dont le nom a survé dans l'histoire, citons du Coudray, que nous y avons trouvé 1634. Il fut remplacé en 1638 par Louis Le Breton, dont les travaux produisirent l’établissement de Rome. Dans l’intervalle de ses occupations diplomatiques, Le Breton, sur l’ordre de Vincent, commença dans la campagne romaine des missions qui seront plus bas rappelées. Dès lors Vincent songea à fixer ses prêtres au centre de la catholicité. Le 1er février 1640, il engagea Le Breton à travailler aussitôt à cet établissement, et à louer ou à acheter une petite maison de trois ou quatre mille livres, en quelque quartier de Rome que ce fût, voire dans un faubourg, puisque les règles de l’institut interdisaient aux Missionnaires les actions publiques dans la ville.