Bibles

BIBLES

Les meilleurs traductions en Français

La Sainte Bible (Tome 1)

La Sainte Bible (Tome 1)

Abbé Crampon

Le Pentateuque ouvre le canon des saintes Ecritures. On appelle ainsi le livre dans lequel Moïse, le liberateur et le legisla-teur des Hebreux, a raconte, dans le XVeme siecle avant Jesus-Christ, les origines du monde et I'histoire du
peuple de Dieu jusqu'au moment où celui-ci va prendre possession de la Terre promise.
Il ne formait sans doute a l'origine qu'un seul livre, la Loi (hebr. Thorah) ou le Livre de la Loi; mais les Juifs le distribuèrent de bonne heure, certainement avant la traduction des Septante (IIIeme siecle av. J.-C), en cinq parties; de la son nom actuel de Pentateuque, le livre aux cinq étius, c.-a-d. les cinq rouleaux ou volumes. Chacun de ces ecrits fut d'abord designe par le mot qui le commençait, et dont on faisait une cspece de titre; ainsi pour le premier, Bereschit, au commencement; pour le second, Veéllé-schemoth, voici les noms, etc. Mais les traducteurs alexandrins, selon I'usage des Grecs, leur ont attribue des noms plus en rapport avec leur contenu, et ces denominations ont passe dans la Vulgate latine et dansnos traductions frangaises.

La Sainte Bible (Tome 2)

La Sainte Bible (Tome 2)

Abbé Crampon

Josué. — Les Juges. — Ruth.
Ier et IIe Livres de Samuel.
Ier et IIe Livres des Rois.
Ier et IIe Livres des Paralipomènes.

La Sainte Bible (Tome 3)

La Sainte Bible (Tome 3)

Abbé Crampon

Tome troisième.

Ier et IIe Livres d'Esdras.
Tobie. —Judith. — Esther.
Ier et IIe Livres des Machabées.
Job.

La Sainte Bible (Tome 4)

La Sainte Bible (Tome 4)

Abbé Crampon

Tome quatrième.

Les Psaumes. — Les Proverbes.
L'Ecclesiaste.
Le Cantique des Cantiques.
La Sagesse. — L'Ecclesiastique.

La Sainte Bible (Tome 5)

La Sainte Bible (Tome 5)

Abbé Crampon

Tome cinquième.

Les Prophètes.

La Sainte Bible (Tome 6)

La Sainte Bible (Tome 6)

Abbé Crampon

Tome sixième.

Les quatre Evangiles.
Les Actes des Apotres.

La Sainte Bible (Tome 7)

La Sainte Bible (Tome 7)

Abbé Crampon

Tome septième.

Les Epitres.
L'Apocalypse de S. Jean.
Les Livres apocryphes.

La Sainte Bible polyglotte

La Sainte Bible polyglotte

Abbé Jean Baptiste Glaire

Avec introductions, notes complémantaires et appendices par F. Vigouroux.

La Sainte Bible polyglotte (Tome 1)
Ancien Testament - Tome 1
Le Pentateuque

La Sainte Bible polyglotte (Tome 1)
Ancien Testament - Tome 1
Le Pentateuque

Abbé Jean Baptiste Glaire

Contenant le texte hébreu original, le texte grec des Septante, le texte latin de la Vulgate et la traduction française de M. L'Abbé Glaire

La Sainte Bible polyglotte (Tome 2)
Ancien Testament - Tome 2
Josué. Les Juges. - Ruth. Les Rois

La Sainte Bible polyglotte (Tome 2)
Ancien Testament - Tome 2
Josué. Les Juges. - Ruth. Les Rois

Abbé Jean Baptiste Glaire

Contenant le texte hébreu original, le texte grec des Septante, le texte latin de la Vulgate et la traduction française de M. L'Abbé Glaire

La Sainte Bible polyglotte (Tome 3)
Ancien Testament - Tome 3
Les Paralipomènes. - Esdras. - Néhémie. - Tobie. - Judith. - Esther. - Job

La Sainte Bible polyglotte (Tome 3)
Ancien Testament - Tome 3
Les Paralipomènes. - Esdras. - Néhémie. - Tobie. - Judith. - Esther. - Job

Abbé Jean Baptiste Glaire

Contenant le texte hébreu original, le texte grec des Septante, le texte latin de la Vulgate et la traduction française de M. L'Abbé Glaire

La Sainte Bible polyglotte (Tome 4)
Ancien Testament - Tome 4
Les Psaumes. - Les Proverbes. - L'Ecclésiaste. - Le Cantique des cantiques. - La Sagesse

La Sainte Bible polyglotte (Tome 4)
Ancien Testament - Tome 4
Les Psaumes. - Les Proverbes. - L'Ecclésiaste. - Le Cantique des cantiques. - La Sagesse

Abbé Jean Baptiste Glaire

Contenant le texte hébreu original, le texte grec des Septante, le texte latin de la Vulgate et la traduction française de M. L'Abbé Glaire

La Sainte Bible polyglotte (Tome 5)
Ancien Testament - Tome 5
L'Ecclesiastique. - Isaïe. - Jérémie. - Les Lamentations. - Baruch

La Sainte Bible polyglotte (Tome 5)
Ancien Testament - Tome 5
L'Ecclesiastique. - Isaïe. - Jérémie. - Les Lamentations. - Baruch

Abbé Jean Baptiste Glaire

Contenant le texte hébreu original, le texte grec des Septante, le texte latin de la Vulgate et la traduction française de M. L'Abbé Glaire

La Sainte Bible polyglotte (Tome 6)
Ézéchiel. - Daniel. - Osée. - Joël. - Amos. - Abdias. - Jonas. - Michée. - Nahum. - Habacuc. - Sophonie. - Aggée. - Zacharie. - Malachie. - I et II Macchabées

La Sainte Bible polyglotte (Tome 6)
Ézéchiel. - Daniel. - Osée. - Joël. - Amos. - Abdias. - Jonas. - Michée. - Nahum. - Habacuc. - Sophonie. - Aggée. - Zacharie. - Malachie. - I et II Macchabées

Abbé Jean Baptiste Glaire

Contenant le texte hébreu original, le texte grec des Septante, le texte latin de la Vulgate et la traduction française de M. L'Abbé Glaire

La Sainte Bible polyglotte (Tome 7)
Nouveaux testament
Les quatre évangiles. - Les actes des apotres

La Sainte Bible polyglotte (Tome 7)
Nouveaux testament
Les quatre évangiles. - Les actes des apotres

Abbé Jean Baptiste Glaire

Contenant le texte hébreu original, le texte grec des Septante, le texte latin de la Vulgate et la traduction française de M. L'Abbé Glaire

La Sainte Bible polyglotte (Tome 8)
Nouveaux testament
Les épitres de Saint Paul, de Saint Jacques, de Saint Pierre, de Saint Jean, de Saint Jude. - l'Apocalypse.

La Sainte Bible polyglotte (Tome 8)
Nouveaux testament
Les épitres de Saint Paul, de Saint Jacques, de Saint Pierre, de Saint Jean, de Saint Jude. - l'Apocalypse.

Abbé Jean Baptiste Glaire

Contenant le texte hébreu original, le texte grec des Septante, le texte latin de la Vulgate et la traduction française de M. L'Abbé Glaire

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 1)

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 1)

Abbé Louis-Claude Fillion

LA GENÈSE
CHAPITRE I

1. Au commencement Dieu créa le ciel et la terre.
2. Et la terre était informe et nue , et les ténèbres couvraient la face de l'abîme, et l'Esprit de Dieu était porté sur les eaux.
3. Or Dieu dit : Que la lumière soit, et la lumière fut.

4. Et Dieu vit que la lumière était bonne, et il sépara la lumière d'avec les ténèbres.

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 2)

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 2)

Abbé Louis-Claude Fillion

JOSUÉ
CHAPITRE I

1. Après la mort de Moïse, serviteur du Seigneur, le Seigneur parla à Josué, fils de Nun, ministre de Moïse, et lui dit :
2. Moïse, mon serviteur, est mort; levez-vous, et passez ce Jourdain, vous et tout le peuple avec vous, pour entrer dans la terre que je donnerai aux enfants d'Israël.
3. Je vous livrerai tout lieu où vous aurez mis le pied, selon que je l'ai dit à Moïse.

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 3)

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 3)

Abbé Louis-Claude Fillion

PREMIER LIVRE
DES PARALIPOMÈNES
CHAPITRE I

1. Adam, Seth, Énos,
2. Caïnan, Malaleel, Jared,
3. Hénoch, Mathusale, Lamech,
4. Noé, Sem, Cham et Japheth.
5. Fils de Japheth : Gomer, et Magog,et Madaï, et Javan, Thubal, Mosoch, Thiras.

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 4)

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 4)

Abbé Louis-Claude Fillion

LE LIVRE DES PSAUMES
PSAUME I

1. Heureux l'homme qui n'a point marché dans le conseil des impies, qui ne s'est pas arrêté dans la voie des pécheurs, et qui ne s'est point assis dans la chaire de pestilence;
2. mais qui a ses affections dans la loi du Seigneur, et qui médite cette loi jour et nuit.
3. Il sera comme un arbre planté prés d'un cours d'eau, et qui donne son fruit en son temps, et son feuillage ne tombera pas ; et tout ce qu'il fera réussira.

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 5)

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 5)

Abbé Louis-Claude Fillion

LA SAGESSE
CHAPITRE I

1. Aimez la justice, vous qui jugez là terre. Ayez du Seigneur des sentiments dignes de lui, et cherchez-le dans la simplicité du cœur;
2. car ceux qui ne le tentent pas le trouvent, et il se manifeste à ceux qui ont confiance en lui.
3. Car les pensées perverses séparent de Dieu , et sa puissance convainc de folie ceux qui la mettent à l'épreuve.

​4. Aussi la sagesse n'entrera-t-elle pas dans une âme maligne, et elle n'habitera pas dans un corps assujetti au péché.

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 6)

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 6)

Abbé Louis-Claude Fillion

ÉZÉCHIEL
CHAPITRE I

1. La trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, comme j'étais au milieu des captifs près du fleuve Chobar, les cieux s'ouvrirent, et je vis des visions divines.
2. Le cinquième jour du mois, la cinquième année de la déportation du roi Joachim, ...

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 7)

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 7)

Abbé Louis-Claude Fillion

CHAPITRE I

1. Livre de la généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d'Abraham.
2. Abraham engendra Isaac; Isaac engendra Jacob; Jacob engendra Juda et ses frères;
3. Juda engendra Pharés et Zara, de Thamar; Phares engendra Esron ; Esron engendra Aram;

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 8)

La Sainte Bible commentée d'après la Vulgate et les textes originaux (Tome 8)

Abbé Louis-Claude Fillion

ÉPITRE AUX ROMAINS
CHAPITRE I

1. Paul, Serviteur de Jésus-Christ, appelé apôtre, mis à part pour l'évangile de Dieu,
2. que Dieu avait promis auparavant par ses prophètes dans les saintes Ecritures,
3. touchant son Fils, qui lui est né de la race de David, selon la chair ;
...

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 1)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 1)

Abbé de Vence

Cieux, écoutez; Terre, prête l'oreille, parce que c'est l'Etre-Suprême qui parle. C'est ainsi qu'Isaïe commence le livre de ses prophéties. Audite, cœli; et auribus percipe, terra, quoniam Dominus locutus est : conservons l'expression du texte original , quoniam Jehova locutus est. C'est aussi ce que nous pouvons dire en présentant aux fidèles le corps entier des livres saints. Le Dieu très-haut , dont le nom Jehova signifie l'Etre-Suprême, fait entendre ici sa voix : Jehova locutus est. ...

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 10)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 10)

Abbé de Vence

LES PSAUMES
L'explication des titres des Psaumes est une des choses qui ont le plus embarrassé les interprètes. Ces titres sont enveloppées de tant de ténèbres que jusqu'ici personne n'a pu se flatter d'en découvrir tous les mystères ; et les rabbins, tout déterminés qu'ils sont dans leurs décisions, sont souvent obligés d'avouer que la matière est au-dessus de leur portée. Les autres commentateurs, plus habiles et plus sages, conviennent que rien n'est plus incertain que ce que l'on trouve sur ce sujet dans les interprètes; et qu'au fond il n'y a pas grand dommage d'ignorer des choses comme celles-là dont la plupart ne sont d'aucune utilité pour l'intelligence du Psaume ...

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 11)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 11)

Abbé de Vence

LES PROVERBES DE SALOMON
Les Proverbes de Salomon sont, sans contredit, le plus beau et le plus important de ses ouvrages, c'est comme la quintessence de la sagesse toute divine qui l'éclaira, et qui le fit considérer comme un prodigue de lumières et de connoissances. Il nous apprends lui-même, que c'est le fruit de sa prudence et de ses plus profondes méditations; qu'il a été longtemps à faire des recherches et une étude sérieuse, avant d'écrire ses paraboles. Ce livre renferme un riche trésor de connoissance utiles, dit saint Jérôme ; mais il faut creuser pour trouver ce trésor ; il faut l'aller chercher comme au fond de la terre. Les anciens pères ont donné par excellence à ce livre le nom de Paranateros, comme qui diroit recueil ou précis de toutes les règles de morale, et instruction pour la pratique de toutes les vertus ; titre que l'on a aussi quelquesfois attribué aux livres de la Sagesse et à l'Ecllésiastique, à cause de la conformité de la matière. ...

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 12)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 12)

Abbé de Vence

LE LIVRE DE L'ECCLÉSIASTIQUE

Le titre de l'Ecclésiastique, que les Latins donnent à cette ouvrage, marque, ou l'usage que l'on fait, en le lisant dans les assemblées de religion, et dans l'Eglise; ou il sert seulement à le distinguer de celui de Salomon, qui est intitulé , l'Ecclésiaste, ou Prédicateur; l'un et l'autre contenant des exhortations à la sagesse et des instructions sur les devoirs commun de la vie. Ces deux noms viennent du grec Ecclessia, qui signifie l'Eglise, ou assemblée du peuple de Dieu, l'Ecclésiaste, c'est l'auteur qui instruit l'assemblée; l'Ecclésiastique, c'est le livre qui instruit l'assemblée. Les Grecs appellent ce livre, Sagesse de Jesus, fils de Sirach. ...

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 13)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 13)

Abbé de Vence

LES PROPHÈTES
Le nom de prophète, suivant la force du grec, signifie celui qui prédit l'avenir. Les Hébreux dans les commencemens, donnoient à leur prophètes le nom de voyans; comme qui diroit des hommes qui ont des révélations et des visions divines. Celui qui s'appelle aujourd'hui prophète (nabi) sappeloit autrefoit voyant (roëch), dit l'auteur du premier livre des Rois, et l'on parloit ainsi dans Israël, lorsqu'on alloit consulter le Seigneur : Venez, allons aux voyants. ...

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 14)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 14)

Abbé de Vence

JÉRÉMIE
Jérémie, qui est le second des quatres prophètes selon l'ordre des temps, nous apprends lui-même qu'il étoit fils d'Helchias, l'un des prêtres qui habitoient à Anathoth dans la terre de Benjamin. Les rabbins croient que cet JHelchias est la grand-prêtre qui exerçoit la sacrificature sous le règne de Josias. Ce sentiment a été suivi par quelques anciens et par des modernes. Mais si Helcias, père de Jérémie, avoit été revêtu de la dignité de souverain pontife, il semble que le prophète n'auroit pas manqué de lui donner cette qualité. D'ailleurs, selon l'historien Josèphe, les garbds-prêtres étoient obligés de faire leur résidence à Jerusalem; le père de Jérémie au contraire demauroit à Anathoth, et étoit un des prètres établis dans cette ville : De sacerdotibus qui fuerunt in Anatoth; cette expression donne assez à entendre qu'il n'étoit pas grand-prêtre.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 15)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 15)

Abbé de Vence

ÉZÉCHIEL

Ezéchiel, qui est le troisième des quatre grands prophètes, nous aprrends qu'il étoit fils de Buzi, de la race scerdotale. Un ancien auteur a prétendu que ce prophète étoit natif d'un lieu nommé Saréra, pezut-être le même que Saréda, ou, selon les Septantes, sarira, patrie de Jéroboam, fils de Nabat, de la tribu d'Ephraïm, dans laquelle cette ville devoit être située. Il fut emmené captif à Babylone au temps de la transmigration de Jéchonias, roi de Juda; c'est de cette époque qu'il compte les années dans lesquelles il prophétisa. Dès le commencement de son livre, il date sa première vision de la cinquième année depuis la transmigration du roi Joachin ou Jéchonias : ipse est annus quitus transmigrationis regis Joachin. Et vers la fin, içl date l'une de ses dernières prophéties de la vingt-cinquième année de cette même transmigration, et fait entendre qu'il étoit lui-même du nombre de ceux qui avoient été emmenés alors : In vigesimo-quinto anno transmigrationis nostae.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 16)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 16)

Abbé de Vence

DANIEL

Quoique Daniel soit compté comme le dernier des qutres grands prophètes, cependant il commenca de prophétiser avant Ezéchiel; mais il continua beaucoup au delà; et à cet égard, il est vrai qu'il fut le dernier des quatre grands prophètes.
Daniel étoit de la tribue de Juda, et de la race même de David. Il fut du nombre de ceux que Nabuchodonosor emmena captif à Babylone en la quatrième année de Joakim, roi de Juda; il étoit encore soixante-dix ans après, lorsque la liberté fut rendu aux Juifs par Cyrus; et il étoit m^me un des premiers ministres de ce prince; d'où il suit qu'il devoit être fort jeune lorsqu'il fut conduit à Babylone.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 17)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 17)

Abbé de Vence

LES DOUZES PETITS PROPHETES

Nous ne nous étendrons pas beaucoup ici sur les douze petits prophètes en gébéral, parce que nous donnerons une préface sur chacun d'eux en particulier. On les a réunis dans un seul livre, quoiqu'ils aient vécu et prophétisé dans des temps forts différens, parce que chacun d'eux en particulier ne pouvoit faire un volume juste. n les appelle petits prophètezs, non qu'ils soient inférieurs en mérite, en lumière, en autorité, à ceux qu'on appelle grands prophètes, puisque le même Esprit a également animé et inspiré tous les prophètes; ce ne sont pas non plus qu'ils soient plus récens, puisque quelques-un d'eux sont plus anciens qu'Isaïe; mais on leur a donné le nom de petis prophètes parce qu'ils ont moins écrit.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 18)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 18)

Abbé de Vence

REMARQUES SUR OSÉE

Avant de parler des prophéties d'Osée, il est important de remarquer ce que saint Jérôme nous parrends dans le prologue qu'il a mis à la tête de son troisième livre sur Amos; c'est qu'en travaillant sur les douzes petits prophètes, il n'a suivi d'autre ordre que celui des invitations qio lui ont été faites d'expliquer tel ou tel livre : ...

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 19)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 19)

Abbé de Vence

PRÉFACE GÉNÉRAL SUR LES LIVRES DU NOUVEAU TESTAMENT

Dieu ayant parlé autrefois à nos pères en diverses occasions et en diverses manières par les prophètes, nous a enfin parlé lui-même par son propre Fils , qu'il a établi héritier de toutes choses , et par qui il a créé les siècles. Il a parlé à nos pères dans l'ancien testament; il nous a parlé dans le nouveau. Moïse a été le médiateur de l'ancienne alliance ; les prophètes en ont été les ministres. Le premier a donné la loi , les autres ont annoncé le Messie. La loi même conduisoit au Messie que les prophéties annonçoient. La loi et les prophéties ne pouroient par elles-mêmes ni donner la perfection à ce qu'elles ébauchoient, ni accorder ce qu'elles promettaient, ni accomplir ce qu'elles représentoient. Elles laissoient les hommes dans l'attente,
et ne remplissoient pas leurs espérances.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 2)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 2)

Abbé de Vence

Jusqu'ici l'on avoit dit, sans aucun danger et avec beaucoup de vraisemblance, que Moïse, inspiré pour écrire la Genèse, avoit pu en même temps être instruit de la plupart des faits, soit par la tradition de ses pères, soit même par d'anciens mémoires conservés dans sa nation; nous l'avions nous-mêmes dit ainsi dans la préface qui prècede.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 20)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 20)

Abbé de Vence

CONCORDANCE DES SAINTS EVANGILES,
OU TEXTE DES QUATRE EVANGELISTES DISTRIBUE SELON l'ORDRE DES FAITS.

SaintLuc, I. 1.-25.

Aanonciation et conception de saint Jean-Baptiste.

1. Quoniam quidem multi conati sunt ordinare narrationem, quae in nobis completae sunt, rerum,
2. Sicut tradiderunt nobis qui ab initio ipsi viderunt et ministri fuerunt sermonis,
3. visum est et mihi, assecuto omnia a principio diligenter, ex ordine tibi scribere, optime Theophile,
4. Ut cognoscaseorum verborum, de quibus eruditus es, veritatem.
5. Fuit in diebus Herodis, regis Judaeae, sacerdos quidam nomine Zacharias de vice Abia, et uxor illius de filiabus Aaron, et nomen ejus Elisabeth.

6. Erant autem justi ambo ante Deum, incedentes in omnibus mandatis et justificationibus Domini sine querela.
7. Et non erat illis filius, eo quod esset Elisabeth sterilis, et ambo processissent in diebus suis.
8. Factum est autem, cum sacerdotio fungeretur in ordine vicis suae ante Deum,
9. secundum consuetudinem sacerdotii, sorte exiit ut incensum poneret, ingressus in templum Domini :
10. et omnis multitudo populi erat orans foris hora incensi.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 21)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 21)

Abbé de Vence

L'ÉVANGILE DE SAINT LUC.

Saint Luc ou Lucain, comme il est nommé dans quelques anciens manuscrits, étoit originaire d'Àntioche, capitale de la Syrie, et médecin de profession. Saint Jérôme dit même qu'il étoit habile dans cet art. Il vécut vierge, et n'eut ni femme ni enfant, selon une tradition se lit dans le livre des Hommes illustres du même père. Quelques-uns ont cru qu'il fut d'abord gentil, et païen de religion , mais qu'il se convertit à la prédication de saint Paul à Antioche. D'autres soutiennent qu'il étoit juif de naissance, et du nombre des septante disciples. Saint Hippolyte et saint Epiphane disent qu'ayant entendu ces paroles de Jésus-Christ : Celui qui ne mange pas ma chair et ne boit pas mon sang, West pas digne de moi, il se retira , et quitta le Sauveur; mais qu'il revint à la foi, étant
converti par la prédication de saint Paul. II y en a qui ont avancé qu'il étoit le compagnon de Cléophas, l'un des deux disciples auxquels le Sauveur apparut eu allant à Emmaüs.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 22)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 22)

Abbé de Vence

EPITRES DE SAINT PAUL.

On a toujours considéré dans l'Eglise ies Epîtres de saint Paul comme le monument le plus précieux après les saints Evangiles, dont elles sont en quelque sorte le commentaire le : plus naturel. Elles renferment toute la morale de Jésus-Christ, tous ses mystères, toute sa religion.
Les principaux dogmes de notre foi y sont établis ou confirmés, et les hérésies y sont réfutées avant leur naissance même. Elles démontrent contre les Juifs la vérité et les prérogatives de l'alliance nouvelle que Dieu a faite avec les hommes par Jésus-Christ notre Sauveur; contre les ariens, la divinité de Jésus-Christ; contre les pélagiens, la corruption de la nature humaine par le péché de notre premier père, et la nécessité de la grâce de Jésus- Christ pour le salut; contre les semi-pélagiens, la gratuité de notre vocation à la foi; contre les calvinistes mêmes, la présence réelle de Jésus-Christ dans l'eucharistie, et l'amissibilité de la justice; contre tous les protestans, la nécessité des œuvres de la foi pour la vraie justification; contre les sociniens , la résurrection générale des bons et des méchans; contre tous les hérétiques et les schismatiques, l'unité, la perpétuité et l'autorité de l'Eglise.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 23)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 23)

Abbé de Vence

LA PREMIÈRE ÉPITRE AUX THESSALONICIENS.

Thessalonique étoît la capitale de la Macédoine. Saint Paul ayant été appelé de Dieu pour prêcher dans cette province, vint d'abord à Philippes, où il commença d'annoncer l'Evangile. Obligé de sortir de cette ville, il passa par Amphipolis, par Apollonie, et vint à Thessalonique, où il y avoit une synagogue de Juifs. Il avoit alors avec lui Silas, et peut-être Timothée. Il entra dans la synagogue, et parla aux Juifs durant trois jours de sabbat. Quelques-uns crurent, et se joignirent à lui, comme aussi une grande multitude de Grecs craignant Dieu, et plusieurs femmes de qualité. Mais ceux d'entre les Juifs qui étoient demeurés dans l'incrédulité, excitèrent du tumulte, et vinrent pour forcer la maison de Jason, chez qui Paul et Silas s'étoient retirés. Ne les ayant point trouvés, ils traînèrent Jason et quelques-uns des frères devant les magistrats, les accusant de troubler le peuple, et d'être rebelles a César. Jason et les autres donnèrent caution, et les magistrats les laissèrent aller. Dès la nuit suivante, les frères conduisirent hors de la ville Paul et Silas pour aller à Bérée. Bientôt après, les Juifs de Thessalonique apprirent que Paul prêchoit à Bérée, et ils y vinrent émouvoir le peuple.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 24)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 24)

Abbé de Vence

L’APOCALYPSE.

Nous allons toucher zu terme de la longue carrière que nous avions à fournir : mais plus nous approchons de ce terme, plus cette carrière devient fifficile. Qui pourra pénétrer toutes la profondeur du livre mystèrieux dont nous sommes obligés de parler, et à quoi nous déterminerons-nous ici, tandis que les trois interprètes dont nous réunissons le travail suivent trois routes différentes? Le père de Carrière se contente d'expliquer très-superficiellemnt, par une paraphrase très-courte, les difficultés de la lettre du texte, sans en approfonfir les mystères. D Calmet entreprend d'expliquer le sens mystèrieux de ce livre divin; et après avoir comparé les différens systèmes des anciens et des modernes, et spécialement ceux de Bossuet, de M. de la Xhétardie et de M. du Pin, il se détermine enfin pour le système de Bossuet, dont il ne d'écarte que sur quelques points particuliers qui ne changent rien au fond.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 25)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 25)

Abbé de Vence

Nous voilà enfin heureusement parvenus au terme de notre entreprise. Ce volume est le dernier, et renferme la table générale des matières ; c'est pour nous une occasion de jeter un regard en arrière, et de montrer , dans un tableau rapide, la nature et les avantages de cette édition de la Bible de Vence.
Dès la fin du dix-septième siècle, il existoit une immense quantité de commentaires et de dissertation sur la Bible. Dom Calmet conçut l'idée de recueillir et de fondre en un seul ouvrage tout ce qu'on connoissoit alors de bon sur ces matières; telle est l'origine de son commentaire sur les livres saints, réimprimé plusieurs fois. Lez succès de cet ouvrage fut dû à l'ensemble des notions qu'il contenoit; cependant l'on s'aperçut bientôt des nombreux défauts qui le déparoint : car, sans parler de l'excessive longueur de quelques-parties, on ne pouvoit manquer d'être frappé des erreurs qui s'y trouvent, et du peu de critique qui y règne.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 3)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 3)

Abbé de Vence

LÉVITIQUE ET NOMBRES

Ce troisième volume contient le Lévitique et les Nombres. Rondet a fait précéder le premier d'une dissertation sur la lèpre. «Nous réunissons, dit-il, deux dissertations» du même auteur, l'une sur Moloch, et l'autre sur Béelphégor et Chamos. Ce savant commentateur a mis lui-même à la téte de la première un exorde qui est commun aux deux; et il nous a paru plus naturel et plus convenable de réunir les deux en une seule , comme nous l'avons fait dans la précédente édition.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 4)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 4)

Abbé de Vence

LE DEUTÉRONOME ET JOSUÉ.

Le format in-octavo adopté pour cette Bible, n'ayant pu nous permettre la même distribution que celle de l'édition précédente, nous nous sommes vus obligés, pour plus de régularité, de terminer ce volume par la dissertation sur les demeures des anciens Hébreux. Pour toutle reste nous avons conservé l'ordre établi par Rondet, excepté la Préface sur le livre des Juges que nous renvoyons au volume suivant, ainsi que le vœu de Jephthé.
Nous croyons aussi devoir prévenir le lecteur de deux changements assez considérables qui nous ont paru nécessaires; l'un dans la dissertation sur le retardement du soleil et de la lune par Josué, l'autre dans les remarques sur la carte géographique de la Terre promise.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 5)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 5)

Abbé de Vence

LES JUGES, RUTH
Nous commençons le cinquième volume de la quatrième édition, par la Préface sur 1e livre des Juges; les Juges, le Vœu de Jephthé; la préface sur le livre de Ruth; la Dissertation sur la généalogie de David, et enfin le livre de Ruth, et nous terminons par les deux premiers livres des Rois inclusivement, ne pouvant suivre volume par volume la précédente édition, à cause du format que nous avons adopté. Après ces obsevations préliminaires nous laissons comme de coutume, parler Rondet, sur les divers points qu'il a traités.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 6)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 6)

Abbé de Vence

LES DEUX DERNIERS LIVRES DES ROIS
ROIS
LIVRE TROISIEME
Chapitre premier
1. Le roi david étoit fort vieux et dans un âge très-avancé, ayant environ soixante-dix-ans; et quoiq'on le couvrit beaucoup, il ne pouvoit échauffer.
2. Ses serviteurs lui dirent donc : Nous chercerons une jeune fille vierge pour le roi notre seigneur afin qu'étant devenue son épouse, elle se tienne devant le roi, qu'elle l'échauffe, et que dormant auprès de lui, elle remédie à ce grand froid du roi notre seigneur.
3. Ils cherchèrent donc dans toutes les terres d'Israël une fille qui fût jeune et belle; et ayant trouvé Abisag de Sunam dans la tribu d'Issachar, ils l'amenèrent au roi.

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 7)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 7)

Abbé de Vence

Les anciens Hébreux ne faisoient qu'un livre des Parapomènes. Aujourd'hui dans les bibles imprimées à leur usage, ils les partages comme nous, vraisemblablement pour se conformer à la manière dont nous les citons dans les Concordances dont ils ont emprunté l'usage des latins. Iles intitulent ces livres ; Les paroles des jours, ou les Annales; et saint Jérôme les apelle les livres de la Chronique, parce qu'on y trouve l'histoire sommaire des temps selon l'ordre chronologique. ...

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 8)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 8)

Abbé de Vence

Nous présentons au public ce huitième volume dans un ordre de matières qui n’est pas tout-à-fait celui que les anciens éditeurs avoient adopté dans la distribution de Leur ouvrage ; cette nouvelle division nous est commandée par le nouveau format. Ce volume commence par la préface sur le livre d’Esdras, avec une Dissértation sur ce livre, divisée en quatre parties. Vient ensuite une préface sur le second livre d'Esdras, autrement dit, Néhémias. Les remarques sur les troisième et quatrième livres d'Esdras, se trouveront dans le dix-huitième volume de la présente édition, c'est-à-dire, à la fin de l'Ancien-Testament, comme entièrement étrangère aux livres canoniques qui portent le nom d'Esdra. ...

Sainte Bible de  Vence, en latin et en français (Tome 9)

Sainte Bible de Vence, en latin et en français (Tome 9)

Abbé de Vence

JOB
L’authenticité et la canonnité du livre de Job a cons­tamment été reconnue dans les Eglises grecque et latine d’un consentement unanime; ce livre y a toujours été re­gardé comme l’ouvrage du Saint-Esprit, ainsi qu’il l’a voit été par les Juifs qui l ont toujours placé dans leur canon, selon le témoignage de saint Jérôme. Théodore de Mopsueste fut condamné pour avoir mal parlé de l'auteur de ce livre, et quoique cet auteur téméraire ait trouvé des défenseurs qui ont voulu l'excuser sur certaines erreurs pour lesquelles il fut justement anathématisé, personne n'a entrepris de le défendre sur ce sui regarde le livre de Job.