Terribles châtiments des révolutionnaires ennemis de l'Eglise

Révérend Père Jean-Joseph Huguet

Terribles châtiments des révolutionnaires ennemis de l'Eglise

La grande Révolution de 1789 à ISOO.

Il faut des châtiments dont l'univers fiéniisso. L. Racine.

CHAPITRE PREMIER.

LES CORYPHÉES DE LA RÉVOLUTION.

On vit, à la fin du dix-huitième siècle, une époque lamentable commencer pour l'Eglise. Les désordres de Louis XIV et de Louis XV avaient singulièrement affaibli le sens moral. Le gallicanisme avait presque séparé le clergé français de Rome, la mère et la maîtresse de toutes les Eglises; le jansénisme, avec sa fausse morale et sa sévérité exagérée, avait desséché les cœurs. Les courtisanes en faveur intro- duisirent les philosophes à la cour, et les livres les plus hostiles au catholicisme se multiplièrent d'une manière effrayante.