Un fléau plus redoutable que la guerre, la peste, la famine

Abbé Augustin Lemann

Un fléau plus redoutable que la guerre, la peste, la famine

​"Je levai les yeux, et je regardai : et voici, il y avait un livre qui volait.
Et un ange me dit : Que vois-tu ? Je lui dis : Je vois un livre qui vole ; sa longueur est de vingt coudées, et sa largeur de dix coudées".