Du modérantisme ou, de la fausse modération

Luigi

Du modérantisme ou, de la fausse modération

DU MODERANTISME ou DE LA FAUSSE MODERATION

Deux conditions sont absolument indispensables pour être vrai chrétien d'abord, et ensuite pour produire la plus grande somme
de bien possible, chacun dans la position qu'il occupe. La première de ces conditions, c'est de savoir n'être rien et de
vouloir n'être rien. Tous les vrais ouvriers de Dieu, à commencer par les apôtres, ont eu ce savoir et cette volonté. Dieu, a dit
l'apôtre St. Paul, a choisi ce qu'il y a d'ignoble et de méprisable en ce monde; il a choisi ce qui n'est rien pour détruire ce qui
est. Ignobilia mandi et contemptibilai elegit Deus, et ea quae non sunt, ut ea quœ sunt destrueret.