La Souveraineté du peuple est une hérésie

Charles Maignen

La Souveraineté du peuple est une hérésie

INTRODUCTION

Ce qui divise la France en deux camps, ce n'est pas la forme du gouvernement, c'est le principe de l'autorité .
Nous sommes en présence de deux doctrines : celle de l'Église : « Tout pouvoir vient de Dieu », et celle de la Révolution : « Tout pouvoir vient du peuple. »
L'une et l'autre peuvent s'adapter aux différentes formes du pouvoir politique. La première a trouvé son application dans les républiques de Venise, de Gênes et des cantons Suisses, comme dans la monarchie française. La seconde a dominé les monarchies constitutionnelles, comme les trois républiques qui se sont succédées, en France, depuis la Révolution.