La libre-pensée contemporaine

Abbé Guillaume Canet

La libre-pensée contemporaine

INTRODUCTION

Les sophistes ont eu recours, dans tous les temps, à la redoutable puissance des mots .
Lorsque, au xvie siècle, un moine révolté entreprit de briser l'unité religieuse du monde chrétien , il s'appela la Réforme. Ce nom seul lui valut plus de conquêtes que son ardente parole et toute la protection intéressée des princes de l'Allemagne : Sous le prétexte de réformer, il s'attaqua à la constitution et aux dogmes les plus essentiels de l'Eglise. Ses partisans ravagèrent une partie de l'Europe, mirent nos villes à feu et à sang, renversèrent nos temples, brisèrent nos statues et jetèrent au vent les reliques de nos saints et les cendres de nos pères.