top of page

Cas de conscience, les catholiques français et la République

Abbé Emmanuel Barbier

Cas de conscience, les catholiques français et la République

Je ne prétends pas faire l'histoire des rapports du Saint-Siège avec les catholiques français, dans les récents événements politico-religieux qui nous ont tant agités.
Mon intention n'est pas non plus de ranimer a des querelles stériles. Mais, contrairement beaucoup de personnes aux yeux desquelles il est inopportun, intempestif, de débattre les points sur lesquels les catholiques ne sont pas ne peut tous d'accord, j'ai la conviction qu'il y avoir d'union profitable ni même réelle qu'à la condition de prendre pour point de départ les mêmes vérités.
La préoccupation qui me pousse a écrire est donc d'ordre pratique. La voici Après tant de malheurs publics, que les catholigues de France sont demeurés impuissants à conjurer, à la veille d'une crise suprême d'où sortira pour eux le salut ou la ruine définitive, ils restent encore incertains et divisés.
La cause de cette désunion est dans le désacord sur les directions qu'ils ont reçues du Saint-Siège.

bottom of page